Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

C'est ici que vous posez toutes les questions que vous voulez et suivre une psychothérapie de groupe. Réservé aux maîtres.

Modérateurs : gg, Amaury

Avatar du membre
Amaury
Site Admin
Messages : 899
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 14:17
Localisation : Omniprésent
Contact :

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Amaury » lun. 23 oct. 2017, 10:37

Tu peux jeter un œil à cette adresse pour les frises chronologiques mais je ne connais pas d'outil collaboratif qui fasse le travail.
https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1 ... s-a-foison
Ca y est, je suis le maître du monde !

Viendez si vous l'osez !

gg
Site Admin
Messages : 922
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par gg » lun. 23 oct. 2017, 14:15

en même temps, il suffit d'avoir un petit fichier qu'on met en pièce jointe dans un message... le premier met la frise... on télécharge, on signale qu'on bosse dessus, on modifie, on remet un message à la suite avec la frise en pièce jointe, etc.... le dernier message contient forcément la dernière version de la frise. Le tout c'est d'avoir la frise de départ et un système compatible avec les mac, pc, linux...
je pense que nous sommes suffisamment peu nombreux pour éviter de trop se marcher sur les pieds :)
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 40
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Krocell » lun. 23 oct. 2017, 20:54

J'y pensai gg ! Je crois que Tiki toki le permet - et autre solutions timeglider ou timeline

Avatar du membre
wizzer
Phase de la transformation
Messages : 221
Enregistré le : sam. 06 août 2005, 19:26
Localisation : Genève

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par wizzer » sam. 28 oct. 2017, 18:42

Krocell a écrit :
jeu. 19 oct. 2017, 20:27
Merci bien :)

Les joueurs prennent gout à l'univers. J'ai introduit un pnj dans le gt (korrigan) ça promet du jeu.
J'ai décidé de laisser la main au dragon du groupe et il a des projets tres ambitieux. Il aimerait s'interesser a la mana pour savoir comment elle influe sur les etres magiques et le gelstat. Il m'a posé des questions auxquellles je n'ai aucune reponse. Je vous les soumet:
Quel est le circuit de la mana interne des dragons lorsqu'elle est depensee? Retourne-t-elle a la terre ou disparait-elle?
Est-ce que les dragons generent de la mana interne spontanement ou catalysent-ils la mana terrestre ambiante pour remplir leur reserve interne ?

Merci :)
Le dragon de mon gestalt s'est aussi lancé dans des questions de ce genre. Voici ce que je lui ai répondu et pourquoi:
- La mana dépensée pour un sort se mélange à la mana ambiante. Autant dire qu'elle se disperse dans tous les sens, et ce de manière violente si on ne masque pas le sort. Selon ce qu'on raconte aux dragons, elle est en partie captée par les êtres magiques mais elle se disperse dans la mana ambiante. Avant le retour de la mana, elle disparaît dans le "vide" ambiant, telle une goutte de sirop dans un lac. Une fois la mana revenue, les dragons pensent que leur mana finit par réintégrer le circuit normal de la mana.
Pourquoi une réponse en partie vraie? Parce que la plupart des dragons ne se doutent pas qu'ils dégradent la mana.
- Les dragons affirment qu'ils génèrent leur propre mana et c'est ce que diront tous les dragons, sauf peut-être Wenceslas. C'est faux, bien sûr, mais la plupart des grands dragons eux-mêmes s'en foutent. Et même Quetzalcóatl mentira à ce sujet pour protéger les dragons dans leur ensemble.
Pourquoi ce mensonge: parce que les dragons cultivent une forme de fierté et d'exception. Être les seuls sur terre à produire de la mana renforce ce sentiment et ils ont érigé leur exception en une véritable culture. En plus, la plupart des dragons ne se soucient pas de l'origine de leur mana: tant qu'ils en ont, ils sont satisfaits.

Mon dragon a même développé un méthode pour libérer sa mana dans la mana ambiante, un genre de lancer de sort raté, dans l'idée que cela lui permettrait de recharger un lieu sur le long terme. Leur intérêt pour la question a finalement mené mes joueurs au scénario "Jeu de piste" (modifié) et au retour de la mana.

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 40
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Krocell » mer. 10 oct. 2018, 06:44

Hello les amis ! Quelques nouvelles en passant. Le groupe marche très bien, j'ai toutes les certitudes quant aux etres magiques et les premiers pouvoirs sont apparus. J'ai du mal à les guider jusqu'à la phase de connaissance car mis a part des recherches en bibli sur les mythes et animaux légendaires qui de fait ne donnent rien de plus ça n'aide pas ...
Côté scenar pas mal de choses de jouées sur fond de liens tendus avec les rouges (changelin d'un gt rouge ayant soustrait un enfant dragon d'une ferme rouge, petite amie du cousin féérique enceinte d'un dragon rouge qu'ils essayent de sauver de la mort) on a pu développer pas mal de choses: entrevues avec Wisarek, découverte fortuite d'un arbre à mana lors de séances de duo, trame personnelle d'un des Pj au Japon faisant apparaître l'équipe des découpeurs technolanciens de la m&d) Les premiers éléments d'une campagne axée sur la vie de marco polo sont aussi en possession des Pj (des docs réunis par le Celeste et dérobés par les Pj devraient les mener jusqu'au tibet pour découvrir une salle magouille de wisarek ayant engendré la pierre mythique de chintamani). En parallèle récolte de fonds pour création d'un labo flottant pour tests magiques. Le pj le plus avancé (initialement Pnj) est une korrigan qui a en sa possession une dague volée aux dragons noirs et mélée (mais elle l'ignore) de près à la m&d. L'idée c'était de clôturer cette partie avec l'explosion de la poche de mana - en laissant croire au dragon que c'est de sa faute comme évoqué dans ce forum :)

gg
Site Admin
Messages : 922
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par gg » mer. 10 oct. 2018, 16:24

en soit, une fois que les recherches en biblio tournent en rond, l'étape suivante c'est de faire rencontrer des êtres magiques de la même race et voir comment ça se passe. Donc ça oblige un peu à se plonger dans les méandres de la vie des EM, et c'est propice à quelques petits scénarios.

Après, en fonction de l'époque à laquelle tu joues, la difficulté de faire rencontrer d'autres êtres magiques précis varie. Si après le "lâcher" de Mana de la poche de Quet, c'est assez facile puisque les EM apparaissent spontanément, mais avant... la très grosse majorité des EM sont déjà en gestalt, donc ça implique de demander à rencontrer des dragons pour que les EM respectifs se rencontrent. Ca peut amener des discussions en fonction de la mentalité du gestalt : "Ouais, tu peux rencontrer mon "être magique", mais j'aimerais bien un petit service en échange"... ou "oui, je connais tel "être magique" mais il appartient à un gestalt dont le dragon est qualifié de rebelle et qu'il se planque", etc.
en fonction de ton monde, il peut aussi éventuellement déjà exister des "réseaux" d'EM... pour les EM très communs.
Bien sûr, la solution de facilité pour organiser ces rencontres c'est par le biais des féeriques...

Perso, pour un maître de jeu, je vois cette phase comme la période où le Mj est obligé de "dessiner" les contours du monde des EM dans son monde : sont-ils nombreux, organisés, il y a-t-il des factions très peu liées aux dragons, etc. ? Quels sont les EM les plus fréquents ? Quelle attitude ils ont envers les dragons, etc.

c'est aussi une période où le dragon se met en quelque sorte au service de ses êtres magiques, ce qui peut éventuellement changer la dynamique du gestalt. Si par exemple la créature s'aperçoit qu'elle a elle-même accès à un réseau indépendant de celui des dragons. C'est pour moi une phase de rééquilibrage potentielle dans la dynamique de groupe... on s'intéresse un peu moins à "ma vie de dragon" et un peu plus à chaque être magique du gestalt. En fonction du dragon, et de ses occupations actuelles, ça peut donner des échanges amusants avec les membres de son gestalt qui souhaitent justement en savoir un peu plus et qui peuvent éventuellement se dire que s'occuper des affaires du dragon c'est bien, mais qu'ils ne sont pas à son service et qu'eux aussi ont une vie.

Ça peut aussi amener à voyager en fonction des êtres magiques. Si certains êtres sont vraiment typiques d'un pays ou d'une région, la chance de rencontrer cette espèce est plus forte dans la région en question. C'est aussi cette période qu'y va obliger à se pencher sur les légendes un peu plus assidûment, que le master va être obligé de développer le style de vie de chaque créature, inventer éventuellement des légendes, du background pour chaque race du gestalt. Au besoin, s'adresser à des technomanciens qui possèdent de vieux grimoires parlant de cette race mystérieuse. En gros, c'est l'occasion de jouer un peu en dehors du monde draconique...


Il n'y a pas de scénar type, puisqu'il doit être adapté à la race de l'être magique (ou alors il aurait fallu faire un scénar pour chaque race, bonjour la galère), et en fonction de la vision du monde de chaque master.

Dans notre groupe, par exemple : le minotaure n'a pas eu de souci, si je me souviens bien un petit voyage en Crète et visite de quelques sites archéologiques lui a permis de rencontrer des minotaures, la gargouille se fut une plaisanterie, visites de quelques grosses églises ciblées avant de tomber sur des gargouilles, le gremlins facile aussi car fréquent et déjà en réseau, en revanche le gnome n'a, si je me souviens bien, pas pu croiser de compère... mais bon ça ne l'a pas empêché d'évoluer.
mais c'est sûr que si la race n'est pas fréquente du tout, ou la race très discrète, la recherche peut être difficile.... et propice à quelques bonnes enquêtes dans les milieux ésotériques humains.


Quelque part, il faut voir aussi cette phase de la connaissance comme la préparation à celle du voyage, le perso doit avoir le maximum de connaissance sur sa race, en avoir rencontré, vécu un peu avec éventuellement, pour que quand la phase de voyage se présente, le personnage ait toutes les chances d'agir comme une créature à part entière de la race. IL faut donc ne pas trop hésiter à pousser les archétypes je pense. Par exemple : Un ogre ça bouffe n'importe quoi, les ogres rencontrés doivent bouffer n'importe quoi (avec une préférence pour les enfants) et le personnage doit voir que c'est comme ça, et que ça ne pose pas problème aux ogres... comme ça il pourra aborder sa phase de voyage sans se soucier de savoir si c'est bien ou mal de manger des enfants... un ogre ça mange des enfants, c'est tout... si on doute, la phase de voyage risque d'être difficile. Cette phase de connaissance doit ôter tout doute sur le comportement des êtres magiques, et le faire passer pour normal... quel qu'il soit.

voilà, voilà, en vrac, et toujours ma façon de voir les choses, dont à adapter et s'approprier.

ps: bien sûr, si dans les règles ils précisent une dizaine de séances pour cette phase, ça se répartit entre chaque EM du gestalt, éventuellement entrecoupé d'autres trucs... pas dix séances par être magique :). L'idée aussi c'est de créer ponctuellement quelques situations qui devrait permettre à une créature d'agir en fonction de sa race, sans trop insister (ça c'est pour la phase de voyage), tout ne doit pas venir du joueur qui cherche, mais voir si on arrive à susciter chez lui quelques réactions typiques (réactions typiques qui pourraient mettre éventuellement la puce à l'oreille à d'autres pnj de la même race et les pousser à prendre contact)
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 40
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Krocell » lun. 15 oct. 2018, 05:42

Merci gg pour cette nouvelle réponse très complète. Le groupe joue encore au complet à ce stade?

Avatar du membre
Amaury
Site Admin
Messages : 899
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 14:17
Localisation : Omniprésent
Contact :

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Amaury » lun. 15 oct. 2018, 08:05

J'ai fait une ou deux parties type voyage avec des joueurs isolés.
Sinon, pour les autres, j'ai intégré ça dans des parties classiques. Ça peut se régler assez simplement en ajoutant des éléments lors d'un scénario classique. Ca permet aussi de voir si le joueur a bien intégré la psychologie de sa bestiole.
Ca y est, je suis le maître du monde !

Viendez si vous l'osez !

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 40
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Krocell » mer. 02 janv. 2019, 17:31

ok merci j'y vois plus clair.

J'ai des idées pour les korrigans, les golems et les salamandres, mais je continue de chercher pour les gremlins et les Aid Sedh. Si vous avez des idées ou des anecdotes je suis preneur !

Sinon encore une question mais comment s'appelle le scenario dans lequel un squelette géant est découvert (celui de tongouska)? Et y a-t-il un scenar pour inclure Wenceslas ?

Merci !

gg
Site Admin
Messages : 922
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par gg » mer. 02 janv. 2019, 21:10

ben pour mon gremlins... l'équipe a fait un tour dans un machin de recherche pointu (je ne me souviens plus en quoi... peut-être un truc d'astronomie) lors d'une enquête... mon perso a fait ni une ni deux pour "se faire oublier" par le reste du gestalt, ensuite il s'est planqué jusqu'à fermeture du dit bâtiment et il a fait le max de conneries possible... puis il a ensuite fui dans les conduits d’aération quand les gardiens du lieu sont venus voir ce qu'il se passait pour s'enfuir "miraculeusement"... tout ça pour se rendre compte, une fois dehors, qu'il était à poil et que les conduits d'aération ne permettaient pas le passage d'une personne de taille normale... d'où grosse suspicion de première transformation et "voyage" accompli.
En gros, Amaury a mis une situation en place, et moi, bien conditionné j'ai juste suivi le truc sans me rendre compte sur le moment que c'était mon "voyage", j'ai juste fait ce qu'il me semblait correct pour un gremlins en plein machin hyper technologique... en partie j'ai dû jouer une petite heure en solo (grand max, autant que je me souvienne), avec les autres qui attendaient... (en disant des conneries), donc pas très longtemps, mais juste une situation qui a validé le fait que j'étais un gremlins, prêt un peu à n'importe quoi pour bousiller de la tech (notamment oublier la raison première de la visite).

un aid sedh, j'imagine que c'est une sorte de fée gaelique... mais je ne connais pas ce terme, j'utilise plutôt le sidhe. Après, si c'est bien féerique, le problème de la fée "légendaire" c'est qu'il y a plein de caractères différents et des "fées nobles ou vulgaires". Perso je vois quelques situations : possibilité de participer à une "ronde de fées", la proximité de "cercle de fée" (pierres ou champis) qui piquerait la curiosité, un éventuel "égoïsme" qui pousserait une fée à "profiter" d'un beau jeune homme pour assouvir ses "désirs" aux dépens du monsieur (fée noble), voir si on peut tirer une situation de "songe d'une nuit d'été", une situation de perception du temps différente, un attrait pour le "beau". Ou voir là : http://www.jdrp.fr/recherche/fees.html, voir si on peut en tirer quelque chose..... tout ça bien sûr, si une aid sedh est bien une fée :)
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 40
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Krocell » sam. 05 janv. 2019, 09:24

Merci ! L'aid seidh serait plus de la famille des esprits, une femme qui a de la présence et qui apparaît aux personnes à la morale douteuse pour les mettre en garde. Elle a aussi l'apparence d'une vieille sorcière pour qui la rencontre après minuit. C'est du folklore irlandais a priori.

En terme de jeu j'ai choisi pouvoir 1: aura de droiture (malus aux auteurs d'actes malveillants ou illégaux en sa présence), pouvoir 2 maj présenc, pouvoir 3 comp: commandement et pouvoir 4 chance.
Unique: blame spectral sort sans masque pour interdire un acte à une cible. Si raté cible immunisée au pouvoir 6 mois.

J'ai qqs pistes à la rédaction de ce post:
un réseau d'aid seidh comme éminences grises qui noyaute les états dont le plus gros échec et de n'avoir pas pu empêcher la shoa et au contraire d'avoir réussi à règler la crise des missiles cubains?
(initialement influence majeure sur structures religieuses et embrouille avec les anges en raison de leur apparence de sorcières -> repli communautè cathare -> chasse aux sorcières de l'inquisition qui expliquerait le faible nombre d'em et le peu de renseignement qu'on a d'eux)
Et la magouille a la wisarek qui consiste a mettre un Aid seidh dans les pattes d'un dragon pour l'empêcher de faire tel ou tel truc pas cool (mais initié en représailles d'un sale coup de wisou). Voire le blues du dragon noir qui a cet em dans son gt^^ Bon c'est un peu brouillon mais ça ressemble à un début de piste.
En gros un peuple blasé car lutter contre l'immoralité aujourd'hui c'est très difficile et en plus ils sont manipulés.

Je détaille pour les golems etc. plus tard pour avoir votre retour !

Bon week end !

gg
Site Admin
Messages : 922
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par gg » sam. 05 janv. 2019, 15:20

alors pour la aid seidh l'idée serait une mise en place d'une situation demandant un fort choix moral.
par exemple :
- choisir entre sauver une mère humaine qui vient d'accoucher un dragon, mais cela en allant contre l'avis du père et sa famille (wyvern, après tout c'est irlandais), aux risques que le perso (ou même le groupe) en pâtisse. Ce qui impliquerait plusieurs choix moraux si elle est apte à le faire sans en avertir son gestalt : 1er sauver ou pas la mère....2ème avertir le gestalt de l'action ou pas

- idem avec un technomancien jeune et innocent, tout à fait rattrapable... le laisser se faire tuer ou prendre sur soi de lui faire quitter ce mauvais chemin et d'en prendre la responsabilité s'il déconne. Par exemple le gamin d'un méchant techno, lui-même est jeune et pas vraiment techno mais bon les dragons ont décidé de faire un package : on zigouille tout ce nid de vilains technos... sans distinction.

- entrer en conflit avec son propre gestalt (bon, il faut trouver la situation). Pour le coup, c'est un gros choix puisque le gestalt... ben c'est le gestalt et en plus ça appuie sur le fait de convaincre qu'une action est "mauvaise" (situation qui peut arriver assez facilement avec le dragon dans les deux premiers exemples s'il est assez tradi). Ce qui peut être amusant serait que sans s'en apercevoir, l'aid prenne sa forme fantomatique devant les membres de son gestalt en pleine discussion pour savoir si on fait ou pas... pour le coup, même eux devraient pouvoir plier en admettant que là c'est la phase du voyage et que bon... il faut bien respecter la nature du membre. ça pourrait être drôle.:)

- intervenir pour empêcher un "duel" entre deux dragons... le duel ayant une origine un peu couillonne ou à cause d'un qui pro quo. Disons que si on connait peu les 2 dragons et qu'on se foute à la base qu'ils crèvent, intervenir la dedans, avec toute la symbolique qu'à le duel chez les dragons, en étant un être magique, c'est un sacré choix moral étant donné les problèmes que cela peut générer.

- refuser d'honorer une dette importante parce que le remboursement est "trop immoral", alors qu'il apparait bénin en réalité. ça passe moyen chez les dragons ce genre d'attitude. En soit l'idée serait que le choix moral est d'autant plus puissant que "l'immoralité" de l'action demandée est faible. Donc l'idée serait de proposer un choix avec très peu de conséquence, et que la seule raison de refuser serait une moralité à toute épreuve. N'importe qui d'autre dirait : "Bon tant pis, pas bien grave, tradition tradition"... mais non, pour l'aid si elle ne perçoit pas le petit truc comme grave, c'est qu'elle n'est pas prête.
Ceci serait amusant sur le fait que ça permettrait de faire une phase de voyage très discrète, et ne pas l'annoncer avec de gros sabots (sauver la mère ou pas, le techno... des choix intéressants mais qui mettent en évidence la difficulté morale et sautent aux yeux d'une aid un peu à l'affut, mais le truc d'une grande banalité, ça pourrait passer inaperçu, c'est ça qui est drôle et qui risque de faire rater le voyage)

en soit, ce genre de situation pourrait même être le résultat d'une action d'un féerique (un grillon par exemple, vrai ou faux), qui aurait mis en place ou profiter d'une situation pour forcer l'aid à faire ce genre de choix (et donc faire sa phase de voyage). Le choix moral ultime pourrait être la réaction de l'aid quand elle apprend que cela a été fait volontairement pour son bien. Réaction après bien sûr, voire même avant : je m'explique ... si l'aid apprend "par inadvertance" que le féerique a créé une situation mettant en "difficulté" d'autres personnes juste pour qu'elle-même puisse faire son voyage, elle pourrait refuser de faire le dit voyage, choisir par exemple de tout révéler aux protagonistes pour empêcher que la situation ne s'aggrave au dépens de son propre voyage serait le choix moral à faire : refuser de faire son voyage serait la solution pour faire le voyage :). Ce d'autant plus qu'elle mettrait en porte à faux le dit féerique, mais bon, expliquer le pourquoi du parce que à tout le monde serait le "bon" choix moral... ce d'autant plus que si les conséquences ne sont pas trop graves (ou la situation crée pas trop "problématique", un vrai de vrai "grillon" pourrait accepter de subir une engueulade de la part d'autres dragons si ça permet à l'aid de faire son voyage).

en fait, ça pourrait même être la base d'un scénar : un "quidam" monte un plan foireux, fait en sorte que l'aid prenne connaissance de ce plan "par hasard ou grâce à sa fantastique intelligence", et que l'aid refuse et fasse foirer tout ce plan, bien qu'elle cela lui soit dommageable à elle et au quidam... ce qui serait en fait le vrai plan... l'histoire d'un plan dans le plan

un grillon pourrait même proposer une "activité" moralement un peu (voire très peu) limite à l'aid et son gestalt mais avec beaucoup de bénéfices, juste pour se voir opposer un refus et l'aid qui essaie de le persuader de changer d'avis... ça pourrait être aussi simple que ça. Le tout c'est d'arriver à pousser l'aid dans son retranchement pour qu'elle "s'énerve". Il pourrait même impliquer les autres membres du gestalt dans l'affaire... tout le monde jouant une comédie pour isoler l'aid et qu'elle s'affirme haut et fort contre tous.


cela pourrait être le fait d'aids machins en guilde, qui proposeraient à l'aid de rejoindre la "grande guilde" des aid machins, connaître tous les secrets, faciliter les passages de phase et avoir l'appui de la guilde, mais au cout d'un truc.... qui pousserait l'aid du gestalt à refuser... si elle est de bonne moralité :). Sacrifice perso quoi. Par exemple : la guilde demande qu'elle transmette certains secrets que connait le gestalt... il y aurait une certaine immoralité à accepter de sacrifier certains "avantages" que possède le gestalt (les secrets) juste pour qu'elle-même se réalise, ce serait une action aux dépens du gestalt. Un acte égoïste. Et en même temps, le fait d'accepter ferait que la guilde la refuse :), merde elles ont de la moralité elles, elles n'accepteront jamais quelqu'un prêt à vendre "sa famille" pour quelques bénéfices personnels, quels qu'ils soient.

voilà en gros ce que je vois à brûle pourpoint. un peu beaucoup en vrac et confus, j'ai fait des aller retours sans réorganiser au fur et à mesure que ça venait :), Mais comme c'est juste pour piocher des idées...

ps : l'avantage que je vois à l'aid machin telle que tu la décris, c'est que son voyage est plus facile à réaliser en groupe, puisque convaincre les autres fait partie de sa nature... dont en simple partie de jeu, avec tout le gestalt et pas un truc en solo... avec tous les autres qui se curent les ongles en attendant que ça se passe.

reps : mais avec une idée que je pense potentiellement assez amusante
En fait, ça pourrait même être le simple fait de tout le reste du gestalt, tu les contactes secrètement avant de jouer, tu expliques la situation, et tu demandes à tes joueurs de créer une situation, à eux de faire le scénario... une fois le truc mis en place, tu ne fais que l'animateur... et tu ne fais pas le scénario, ou du moins l'idée centrale... le seul pas au courant sera le joueur ou joueuse de l'aid. Le tout étant qu'à la fin, l'aid s'oppose à tout le reste du gestalt. Toute la table au courant sauf celui ou celle qui doit faire son voyage et tout le monde qui participe secrètement pour l'aider à faire son passage. Une fausse partie où tout le monde joue la comédie sauf le joueur concerné. Le "jeu" s'arrêtant à la métamorphose du joueur. Avec force sourire des autres et grandes claques dans le dos.
en plus, c'est un vrai truc de cohésion du gestalt. C'est tout bénef pour toi. Tu ne fais rien, le groupe entier bosse sa cohésion, tout le monde participe obligatoirement, un jeu dans le jeu (un paranoia version soft et amicale).
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 40
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Krocell » dim. 13 janv. 2019, 08:01

Salut gg

Merci bien pour les idées. En fait on a déjà joué une partie des éléments de ton post: sauvetage d'une mere dragon etc.. Et c'est d'ailleurs grâce à ça que j'ai pu un peu tester l'alignement du dragon et que le perso m'est apparu comme un aid sedh !

La question c'était plutôt quelle perspective donner à la race, comme avait suggéré Amaury, sont-ils structuré, sont ils impliqués dans des sales coups? Par eux même ou via un père ou gd père dragon?

Pour les salamandres je voulais en faire des recrues privilégiées des réseaux illégaux (incendies d'établissement concurrents ou qui n'accepte pas la protection, ou encore affaiblissement d'une cible (peau empoisonnée qui affecte aussi les dragins...)

Pour les golems je voyais un schsme entre les élémentaires et les vrais golems qui disposent d'un pouvoir de génèration de mana interne (puisque matière animée magiquement) et qui sont à la solde des technomanciens hebraiques - héritiers des kabbalistes...pour les élémentaires ils trahissent leur role de protection de la terre en s'impliquant dans les histoires humaines quoi.

Korrigans ben guilde voleurs impliquée dans trafic de réceptacle, rien de plus original si ce n'est que le chef de ce peuple sera le premier perso d'un joueur de la table mais c'est une surprise ^^

Reste le gremlin là je verrais peut être des groupements de techniciens informatique, électronique, mécanique capables de livrer des projets en deux deux mais de qualité variable...voire des équipes de sabotage dans ces domaines 😏

Et pourquoi pas une orga secrète qui lutterait contre les dragons (avant guerre) en montant des équipes spécialisées hyper adaptées pour les missions dévolues (pour récupérer des renseignements à tel endroit il me faut tel em qui peut se rendre invisible et tel autre pour diversion, pour telle autre il faudra surement neutraliser un dragon et donc l'association de tel et tel em sera bien).

A chaque fois que je viens ici j'ai des idées grace à vous merci !!

Mais bref. Et donc le nom du scenar pour le squelette de Toungouska et la découverte de Wenceslas ça vous dit qqch?

Merci bon dimanche

gg
Site Admin
Messages : 922
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par gg » lun. 14 janv. 2019, 04:36

pour les scénar "officiels" je n'ai aucune idée, tant qu'à faire j'évite en tant que joueur... je sais que j'ai joué un truc avec ce squelette, mais sans plus. Normalement il devrait être sur le site je crois bien qu'Amaury y a réuni tous les scénar "officiels", faudrait qu'il passe, il le sait probablement.

effectivement, je n'avais pas pité pour les aid sidh... :)

j'aime bien ton idée de scission chez les golems.
pour le gremlin, perso j'ai du mal à voir un truc très structuré... ils sont tout de même très chaotiques par nature. Et bon, en tant que joueur de gremlins... jamais au grand jamais je ne filerai un plan pour saboter un truc et que ce soit d'autres personnes qui le font (surtout si le truc est technologique et difficile à shunter)... j'aime saboter, c'est l'éclate. S'il y a plan, j'en suis. Donc, oui, plutôt une sorte d'association assez lache, avec des lieux communs de débauche et de bordel, avec du bidouillage partout, on les contacte plutôt pour faire le job que pour concevoir les plans.

attention avec ton idée sur les korrigans : certes c'est ton monde, mais clairement si c'est une guilde spécialisée dans le trafic de réceptacles, elle sera en concurrence directe avec les rouges et les asiatiques (version monde officiel). Et je ne sais, mais perso, je ne vois pas, mais alors pas du tout, les rouges ou les asiatiques supporter que des êtres magiques viennent fourrer leur nez dans leurs affaires. De façon occasionnelle, je ne dis pas, mais une orga... comment je te défoncerai cette bande de petites bestioles et je leur apprendrai à se mêler de ce qui les regarde. Même si les korrigans sont capables de faire d'excellents voleurs... ce n'est pas tant une question de compétence que de "chacun doit rester à sa place"... les réceptacles, c'est un truc de dragon. Point.

idem avec ton idée amusante des golems : si les dragons apprennent que des golems sont liés aux techno, ça va être une boucherie. Golem ou élémental, je ne vois pas les dragons faire la différence.

en fait, je sais que dans notre façon de gérer les guildes... nous sommes partis d'un principe simple : les dragons se considéraient comme absolument les maîtres et ne supportaient pas la concurrence... les guildes qui se sont formées ont démarré très faibles, très liées aux dragons... et donc étaient plus des "sites de rencontre" qu'autre chose, mais aucune importance pour les dragons, ce n'était que quelques êtres magiques. Puis les em ont augmenté, puis le puit de mana de quetzal a percé et les EM ont brusquement vu leur nombre augmenté et ce sans la nécessité d'un dragon dans le coin et n'ont plus eu besoin des féeriques... donc les guildes sont devenues assez importantes... mais toujours moins que les dragons, donc elles faisaient leur bizness mais en essayant de ne pas trop marcher sur les pieds des dragons. En fait, assez peu de mixité des deux mondes (sauf bien sûr les joueurs et une haine commune des techno). PUis Jichin lance la Guerre (plutôt pour des raisons de politique interne d'ailleurs) et là les dragons s'aperçoivent de la véritable puissance des EM s'ils s'allient... si les dragons avaient pris en considération un peu plus tôt la puissance des EM, la guerre aurait démarré bien avant, quand les dragons avaient encore une chance de gagner facilement. ET après Guerre, il y a une unité chez les EM qu'il n'y avait pas avant... unité et scission d'ailleurs à cause des "Brownies", en revanche, si les EM n'ont pas gagné la moindre once de respect des dragons, ils savent maintenant qu'ils ont du poids. En fait, maintenant les dragons ne souhaitent qu'une chose : un retour à "chacun chez soi", et que les EM ne se mêlent pas des histoires de dragons.

par exemple, je vois bien le principe de ton équipe spécialisée... en revanche je la vois mal autrement que totalement chapeautée par les féeriques (ou les dorées secrètement). Ils ne seraient que les instruments des féeriques (du moins avant Guerre, bien sûr, après, c'est plus délicat). Pour moi, une telle organisation, totalement indépendante des dragons, seraient absolument pourchassée par les dragons, et quasiment tous les dragons. En gros, chez toi, si tu as une invasion de fourmis, ben tu flingues les fourmis... tu n'attends pas que le nid grossisse et ne cause plus de dégâts. Ce n'est pas pareil si les fourmis appartiennent à ton frère, tu lui demandes d'abord de ranger son bordel et de faire attention qu'elles ne s'échappent pas du vivarium, puis après tu t'engueules avec ton frère, puis tu jettes le vivarium aux ordures. Le résultat est le même, mais il y a un tampon entre. Sans tampon, on ne réfléchit même pas, on flingue les fourmis et on fait bien attention qu'elles ne reviennent pas. Et puis après, que les fourmis soient rouges, noires, qu'elles ne faisaient que passer... on s'en fout, c'est des fourmis. Si ça me gêne, je flingue.

après bien sûr, dans notre monde, les dragons ont été la superpuissance pendant très longtemps, avec une hyper domination du monde magique. Alors que les EM, par essence avait du mal à dépasser les clivages raciaux, les dragons avaient une unité (notamment le sens de leur propre importance et de leur puissance). Je crois que dans notre monde, si Jichin n'avait pas déclaré la Guerre, les EM auraient eu beaucoup de mal à se structurer de manière importante et au-delà de la "race".
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 40
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Interrogations préalables aux aventures d'un gelstat féerique

Message par Krocell » lun. 14 janv. 2019, 21:59

gg a écrit :
lun. 14 janv. 2019, 04:36
pour les scénar "officiels" je n'ai aucune idée, tant qu'à faire j'évite en tant que joueur... je sais que j'ai joué un truc avec ce squelette, mais sans plus. Normalement il devrait être sur le site je crois bien qu'Amaury y a réuni tous les scénar "officiels", faudrait qu'il passe, il le sait probablement.
Ok j'attends son passage :)
gg a écrit :
lun. 14 janv. 2019, 04:36
effectivement, je n'avais pas pité pour les aid sidh... :)
Il faut dire que c'est un EM tellement rare !
gg a écrit :
lun. 14 janv. 2019, 04:36
j'aime bien ton idée de scission chez les golems.
pour le gremlin, perso j'ai du mal à voir un truc très structuré... ils sont tout de même très chaotiques par nature. Et bon, en tant que joueur de gremlins... jamais au grand jamais je ne filerai un plan pour saboter un truc et que ce soit d'autres personnes qui le font (surtout si le truc est technologique et difficile à shunter)... j'aime saboter, c'est l'éclate. S'il y a plan, j'en suis. Donc, oui, plutôt une sorte d'association assez lache, avec des lieux communs de débauche et de bordel, avec du bidouillage partout, on les contacte plutôt pour faire le job que pour concevoir les plans.
On est d'accord, ils montent des groupes pour saboter, ils ne délègueraient pour rien au monde... Et la livraison des projets, ce serait plutôt du genre tiens j'ai besoin d'un super ordi doté d'une IA pour telle application, le truc prendrait 10 mois mais eux le livrent en 2 mois en bidouillant des trucs, ce qui donne un résultat génial ou qui réserve des surprises... (c'est à mon sens un bon moyen de se rapprocher de l'idée de malchance aussi que traine le gremlin à l'origine).
gg a écrit :
lun. 14 janv. 2019, 04:36
attention avec ton idée sur les korrigans : certes c'est ton monde, mais clairement si c'est une guilde spécialisée dans le trafic de réceptacles, elle sera en concurrence directe avec les rouges et les asiatiques (version monde officiel). Et je ne sais, mais perso, je ne vois pas, mais alors pas du tout, les rouges ou les asiatiques supporter que des êtres magiques viennent fourrer leur nez dans leurs affaires. De façon occasionnelle, je ne dis pas, mais une orga... comment je te défoncerai cette bande de petites bestioles et je leur apprendrai à se mêler de ce qui les regarde. Même si les korrigans sont capables de faire d'excellents voleurs... ce n'est pas tant une question de compétence que de "chacun doit rester à sa place"... les réceptacles, c'est un truc de dragon. Point.
idem avec ton idée amusante des golems : si les dragons apprennent que des golems sont liés aux techno, ça va être une boucherie. Golem ou élémental, je ne vois pas les dragons faire la différence.
Alors oui je suis d'accord avec toi, j'ai parlé d'une guilde impliquée dans le vol de réceptacle, pas spécialisée là dedans. En gros j'imagine très bien un dragon de 2e ou 3e génération (+ les grands pères pro EM) faire appel à eux pour leur savoir faire reconnu. Ils peut aussi leur en passer par les mains, en connaissance de cause ou pas. Cela crée du jeu je trouve. J'ai du mal à concevoir qu'il n'y ait pas un minimum de porosité entre les deux univers, je vois plutôt des histoires entremêlées pour des raisons différentes.
Mon système de jeu fait aussi que les EM en phase terminale si j'ose dire peuvent rivaliser avec les pères dragons, et que par contre ils sont plus nombreux, de quoi peser dans la balance malgré tout... Et comme tu dis les dragons ne se soucient pas des EM pour la majorité et ils ont donc bien d'autres chats à fouetter vu les forces en présence dans Scales, m'enfin c'est mon parti pris.
Pour reprendre la métaphore de la fourmi, entre démanteler une fourmilière c'est une chose, mais éradiquer la fourmi du monde terrestre en est une autre !

Pour les golems, ben EM ou pas EM qui dit technomancien dit poutrage donc cela ne change pas grand chose.
gg a écrit :
lun. 14 janv. 2019, 04:36
en fait, je sais que dans notre façon de gérer les guildes... nous sommes partis d'un principe simple : les dragons se considéraient comme absolument les maîtres et ne supportaient pas la concurrence... les guildes qui se sont formées ont démarré très faibles, très liées aux dragons... et donc étaient plus des "sites de rencontre" qu'autre chose, mais aucune importance pour les dragons, ce n'était que quelques êtres magiques. Puis les em ont augmenté, puis le puit de mana de quetzal a percé et les EM ont brusquement vu leur nombre augmenté et ce sans la nécessité d'un dragon dans le coin et n'ont plus eu besoin des féeriques... donc les guildes sont devenues assez importantes... mais toujours moins que les dragons, donc elles faisaient leur bizness mais en essayant de ne pas trop marcher sur les pieds des dragons. En fait, assez peu de mixité des deux mondes (sauf bien sûr les joueurs et une haine commune des techno). PUis Jichin lance la Guerre (plutôt pour des raisons de politique interne d'ailleurs) et là les dragons s'aperçoivent de la véritable puissance des EM s'ils s'allient... si les dragons avaient pris en considération un peu plus tôt la puissance des EM, la guerre aurait démarré bien avant, quand les dragons avaient encore une chance de gagner facilement. ET après Guerre, il y a une unité chez les EM qu'il n'y avait pas avant... unité et scission d'ailleurs à cause des "Brownies", en revanche, si les EM n'ont pas gagné la moindre once de respect des dragons, ils savent maintenant qu'ils ont du poids. En fait, maintenant les dragons ne souhaitent qu'une chose : un retour à "chacun chez soi", et que les EM ne se mêlent pas des histoires de dragons.
C'est cohérent oui :)
gg a écrit :
lun. 14 janv. 2019, 04:36
par exemple, je vois bien le principe de ton équipe spécialisée... en revanche je la vois mal autrement que totalement chapeautée par les féeriques (ou les dorées secrètement). Ils ne seraient que les instruments des féeriques (du moins avant Guerre, bien sûr, après, c'est plus délicat). Pour moi, une telle organisation, totalement indépendante des dragons, seraient absolument pourchassée par les dragons, et quasiment tous les dragons. En gros, chez toi, si tu as une invasion de fourmis, ben tu flingues les fourmis... tu n'attends pas que le nid grossisse et ne cause plus de dégâts. Ce n'est pas pareil si les fourmis appartiennent à ton frère, tu lui demandes d'abord de ranger son bordel et de faire attention qu'elles ne s'échappent pas du vivarium, puis après tu t'engueules avec ton frère, puis tu jettes le vivarium aux ordures. Le résultat est le même, mais il y a un tampon entre. Sans tampon, on ne réfléchit même pas, on flingue les fourmis et on fait bien attention qu'elles ne reviennent pas. Et puis après, que les fourmis soient rouges, noires, qu'elles ne faisaient que passer... on s'en fout, c'est des fourmis. Si ça me gêne, je flingue.
Oui bonne idée de la faire chapeauter ou au moins noyauter par des dragons rebels, je développerai ça si je peux.

Répondre