Hello, questions, idées, bref foutras. ;

C'est ici que vous posez toutes les questions que vous voulez et suivre une psychothérapie de groupe. Réservé aux maîtres.

Modérateurs : gg, Amaury

Répondre
Avatar du membre
Sha
Phase du frémissement
Messages : 1
Enregistré le : dim. 15 nov. 2015, 15:47

Hello, questions, idées, bref foutras. ;

Message par Sha » mer. 18 nov. 2015, 17:30

Hello à tous,

Je me présente rapidement, Sha', la trentaine à présent, à nouveau - Mes derniers pas en temps que mj datent d'il y a plus de douze ans - mj de Scales depuis deux trois mois uniquement à présent sur une tablée de cinq joueurs + 2 qui jouent "quand ils sont là". Quand ils ne bossent pas irl à l'autre bout du monde ou n'y vivent pas.
J'espère d'ailleurs qu'aucun de mes joueurs ne me lira, ou vous vous prendrez une rouste ! Et une cuvette de chiotte ou un paquebot sur la tête !

Après qu'ils aient "épuisé" deux dragons pj en deux phases (oui on joue beaucoup), j'ai décidé de leur en refourguer un en pnj en divisant la tablée en deux pour le moment. Plus par dépit qu'autre chose, je l'avoue, même si je trouve cela triste de faire perdre à certains un deuxième pan de jeu de cette manière, mais au moins le dragon est fait aux petits oignons pour bien s'intégrer dans le groupe où il doit aller.
Mes petits bébés ne bossent donc plus en gestalt, puisque je leur ai vilainement brisé le leur (et donc offert une super déprime) pour expliquer le pourquoi du comment de la séparation du groupe. Je me retrouve donc avec deux tables plus ou moins disparates :
Un dragon PJ, une créature magique + 2 qui ne jouent donc pas souvent.
Trois créas magiques + un dragon pnj fait aux petits oignons.

Les raisons pour ramener les uns et les autres à jouer ensemble ainsi divisés ont été faciles à trouver, mais pour réunir tout le groupe, hors contrainte, j'ai bien du mal. Hors la contrainte ne marche vraiment pas sur eux : ils s'entre-déchirent davantage. Même si ils se savent liés et cela se ressent ensuite sur nos parties. Disons qu'ils en sont venus lors d'une partie à tirer un flingue entre les yeux du dragon du groupe (rouge alors... Un féerique de la mauvaise couleur.) et que ce n'est pas le seul moment où ils ont failli s'entretuer. Je ne compte pas non plus le nombre de crasses faites les uns contre les autres. Comprenez mon embarras, même après avoir beaucoup insisté sur le lien "coup de foudre pas amoureux" qui les unissait... J'avoue, je me sens impuissante.
Bref, je compte tôt ou tard lier par un gestalt au moins une des deux tablées, je ne sais juste pas encore laquelle. J'ai peur que la deuxième me tue mon super gentil dragon par haine du gestalt tout court si je leur remet cela dans la tête. Quant à la première, l’intérêt est moindre puisqu'ils joueront souvent à deux uniquement, mais cela me permettrait tôt ou tard d'y rallier la seconde et d'évincer le dragon pnj, si je songe un jour qu'ils peuvent "rejouer" ensemble.
Si je n'ai pas fait reroll certains joueurs, c'est parce que j'ai essayé aussi. Mais les persos un peu trop optimisés pour le combat, j'ai du mal avec, question de goût sans doute. Aussi cela ne s'est pas bien déroulé (autant par ma faute que celle des joueurs) et pour une unique fois je me suis demandée si je n'allais pas en tuer certains. (Nb : en temps que mj, je suis bisounours moi ! J'aime normalement tout le monde ! ).
Mais, bref stoppons là le résumé de ma partie.
Venons en aux points plus rigolos.
J'ai vu sur le forum que certains ont parlé de Lost Girl et sur d'autres sites (dragonroz notamment) de lieux tels que des bars de créatures magiques. J'avoue avoir pris et mixé le tout pour deux trois choses qui demandent des améliorations et/ou des modifications/delete total. Aussi si vous aviez un avis et des idées à me refourguer, j'en serai bien aise ! Mes joueurs ne sachant pas tout, je peux tout modifier/oublier ou presque.

HYPOTHESE 1 ( Tout n'est vraiment qu'hypothèse, j'ai essayé de le faire ressentir, mais au cas où je le reprécise. )

Mon groupe de trois créas magiques a entendu parler de " Bars sanctuaires pour créatures magiques " et de " Lieux Gris", et réfléchissent à en créer un à gérer. Voici ce que cela donne dans not... Ma tête :
・ Les premiers sont la journée des bars normaux, la soirée des bars comme leur nom l'indique, réservés aux créatures de toutes sortes, où ragots et papotages peuvent s'entendre. Toute créature sans intention de nuire est bienvenue de nuit, même si certaines loges ont leur bar attitré et n'aiment pas être dérangées. Il y en a généralement un à deux par grande ville et généralement ils évitent de contenir du fer ou tout autre métal peut apprécié d'après les légendes par certaines races.
・ Les lieux gris sont eux des lieux de rassemblements pour toutes les "races". Là encore, la violence y est interdite et si ils font aussi offices de sanctuaire (mais 24/24 eux), on peut par contre facilement y trouver des dragons, mais aussi des technos, des prêtres, des créatures, des choses bizarres ou des humains au courant de la face cachée du monde... Ou simplement des gens paumés. Cela peut-être utile pour des échanges de faveurs spéciales, entendre des potins, tout ça. (un peu comme le bar de Trick dans Lost Girl quoi !). Au moins un par grande ville ?
Les deux sortes de lieux sont souvent “ aidés” financièrement par ceux qui les visitent fréquemment. Qu'ils subsistent étant dans leur intérêt, ils n'hésitent pas à mettre un peu la main à la poche...

L'apparition de ces lieux fait apparaitre un métier lié au surnaturel : Mixologue(créatures) ou encore Mixologue(dragons). Grâce à ces métiers/hobbys, le mixologue est capable de faire des boissons vraiment étranges correspondant à chaque type de créatures/dragons. L'utilisation d'herbes, braises, choses toxiques normalement pour les races qui ne sont pas celles de son client est plus que fréquent (genre certaines algues normalement toxiques seraient utilisées pour les sirènes et/ou les nymphes, etc).

Pour que les dragons ne soient pas plus que cela au courant de l'existence des "Bars sanctuaires" et ne les réduisent pas tous en bouillie dans la future guerre à venir, ou encore pour que les humains normaux ne trouvent pas facilement les "lieux gris", il m'a fallu réfléchir à comment les protéger. Si Akasha, Wenceslas et d'autres auraient pu le faire, sans doute, en bidouillant un peu, ainsi que quelques autres petites bestioles, il m'a paru plus "simple" de créer une nouvelle "classe " magique. La magie des enchanteurs se répercutant sans doute cependant de la même manière que celle des druides (car utilisation de la nature), les nouveaux-nés n'ont eux pas trop de problème pour trouver les sanctuaires.

Les enchanteurs. Non, je n'ai pas du tout envie de reprendre le cycle des lunes et le nom à vrai dire ne me plait pas, mais je cherche mieux. Quelque chose lié à une mythologie, genre les prêtres d'un dieu du foyer par exemple. Bref j'y réfléchis toujours, mais je songe au fait que c'est sans doute ainsi qu'ils se nomment pour les non-initiés. Les enchanteurs donc.

Pour moi en tout cas ces nouveaux descendraient en partie des premiers alchimistes, ceux-là même qui n'utilisaient pas des morceaux de créatures, mais des bouts d'herbes et d'autres composants chimiques et naturels. Ceux-là même qui n'arrivaient à rien. J'avais réfléchi au fait qu'un jour, l'un vivant dans l'ombre d'un druide, aurait réussi finalement quelque chose, sans doute en partie grâce à la magie de son compagnon insufflée dans une fleur. Il aurait camouflé d'abord un simple objet à la vue des gens. Puis une pièce. Puis... Ses savoirs se seraient diversifiés, différemment cependant de ceux qui utilisent des morceaux de créatures.
Eux en gros mixeraient donc la mana des plantes/arbres/autres/eux-même/lieux.
Seuls les composants récoltés sur des lieux chargés plus ou moins de mana (Ex : Brocéliande, Amazonie, etc) et utilisés dans les 1d10/5 jours fonctionneraient bien sûr donc réellement... Du moins jusque la renaissance des druides et/ou l'explosion du bassin de mana de Tête à cl... Euh Quetzacoalt. A moins qu'un dragon ne leur ait lancé un sort de préservation dessus... Ou qu'il ne s'agisse de plantes du genre le Lignum Vitae.

Je suis aussi partie de l'idée que toute race pouvait devenir enchanteur (métier) puisque tout le monde contient de la mana, même si les humains, c'est pas trop ça... Dans l'ordre, en général un enchanteur humain serait donc bien moins bon qu'une créature ou qu'un dragon puisque chaque enchanteur pose sa "patte" involontairement (et j'appuie bien sur involontairement. Bien que les enchanteurs créatures se sont aperçus qu'en rajoutant du sang à leurs expériences cela rend des trucs parfois rigolo.) comme un artiste sur ses œuvres.

On ne pourrait devenir enchanteur qu'avec l'aide d'un maître. Car sans aide pour les premiers "bons" gestes, les mélanges ne donnent donc jamais rien.
Tout enchanteur niveau 1 a donc la compétence : mélange de plantes. Ainsi que : application sur un lieu. Comme les alchimistes utilisant des morceaux de créatures, les enchanteurs se basent sur des recettes si anciennes qu'elles sont parfois foireuses. Avec beaucoup de temps (vu le nombre de plantes diverses existantes), les enchanteurs peuvent d'eux-même trouver des recettes, mais cela est foooort rare.
Contrairement aux alchimistes, les enchanteurs n'ont pas toujours besoin d'un laboratoire. Bien que pour faire des essences rapidement ou autres petites choses du genre cela peut être utile. Mais un cul-de-poule, un bol, un tamis, un sac, et deux trois autres choses du genre peut suffire souvent.
Liste de sorts : Composants (chargés de mana pour les plantes) : effet : durée et manière de l'utiliser.

Sérénité d'un lieu : Une poignée de sel, une de poussière de thym, 50cl de pluie récupérés non loin du lieu à enchanter, trois fleurs de digitale pourpre fanées, 10 cl d'essence de millepertuis. : Permet de préparer un lieu à de futurs enchantements. En terme de jeu, permet à l'enchanteur de gagner un bonus de +2 pour ses prochains jets d'enchantements. : Reste valable 1d10 jours. S'étale sur le sol ou le mur où l'on va "écrire ses enchantements qui protégeront la pièce". Une portion pour chaque "bout" de mur ou "sol". Chaque bout de mur ou de sol peut contenir 1 à 2 enchantements.
NB : L'utilisation de sel rempli de mana (tiré du Lac rose ou encore celui de Guérande obtenu rapidement et non dans le commerce permet de rallonger de 1d10/3 jours le temps de validité du produit.
NB : L'utilisation de sang propre à l'enchanteur ne fait foutrement rien.
Historique : antan, on mouillait un long linge blanc de ce mélange puis on l'étalait sur le seuil de la pièce. Les enchanteurs se sont en tout cas aperçu que cela ne servait à rien, que l'étaler directement sur le morceau à traiter était bien plus utile. Utiliser une clochette en argent et tourner en rond devant le mur ou autour du sol traité le temps que la composition sèche est tout autant inutile, même si certains continuent à le faire.

Alarme silencieuse :
Fermeture :
Epuration d'un lieu :
Enchantement d'un objet :
Lecture d'un lieu :
Plantes protectrices d'un lieu :
Silence :
Effaceur de magie :
Sweet home :
Portail :


... Si vous permettez je finirais ce poste plus tard. Dieu qu'il va être long, pardon, pas taper.

gg
Site Admin
Messages : 921
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Hello, questions, idées, bref foutras. ;

Message par gg » mer. 18 nov. 2015, 23:07

salut.
Alors, pour tes joueurs... oui, c'est malheureux... le fait est que si tu as prévenus avant le contexte du jeu et qu'ils refusent de s'y plier... ben c'est eux qui ont tort. Si tu n'as pas prévenu... ben va falloir faire avec. Après, qu'il y ait des tensions envers le dragon, que les perso s'engueulent, je crois que c'est normal... pendant un certain temps (nous même avons eu au début quelques difficultés similaires :) ), mais logiquement les tensions doivent s'atténuer avec le temps, chaque joueur mettant un peu d'eau dans son vin... et parfois en contradiction avec le roleplay. (mon gremlins n'a pas fait toutes les conneries qu'il avait en tête, et certains ont réprimé leur envie de me tuer alors que légitimement ils auraient dû)

A part pour quelques jdr (merveilleux Paranoia), le principe c'est tout de même de faire équipe. Perso, en tant que joueur, la contrainte pour le plaisir de jouer ensemble ne m'a jamais traumatisé... disons qu'il y a une limite entre le roleplay et l'accord tacite d'être ensemble autour d'une table. Mais bon...
Tuer les joueurs... je crois que c'est une bonne chose... pas gratuitement bien sûr (le mj n'est pas un tyran), mais c'est à double tranchant. Personnellement sur une de mes rares masterisations, j'ai eu un joueur qui s'est foutu de la Gueule de toungouska en face à face et devant d'autres dragons... il n'a rien fait sur l'instant, mais il a envoyé des tueurs plus tard... ils ne visaient que le joueur spécifiquement... les autres bien sûr s'interposaient. Une fois, deux fois,... le danger montant à chaque fois... finalement le joueur est allé tout seul voir toungouska pour se faire bouloter. Et hop, nouveau perso... et petit coup au moral des autres (et soulagement pour les joueurs en fait)

ensuite, les considérations suivantes dépendantes à quelle époque du monde tu joues... si tu démarre à la base (avant 2 000) les dragons sont proportionnellement beaucoup plus nombreux, les êtres divins inexistants, les technomanciens puissants, et les créatures magiques se cherchent encore et ne sont pas vraiment organisées... voire inexistante en dehors des gestalts.

Le gestalt... c'est la base du jeu... mais en même temps c'est vrai que ce n'est pas une obligation... tu peux parfaitement les faire jouer sans...

Par contre je pense alors qu'il peut être intéressant de les faire plus particulièrement tourner dans le monde draconique, en limitant les interactions avec le monde des créatures magiques (qui si tu joues chronologiquement tôt dans le monde est inexistant)... sans un gestalt beaucoup de portes seront fermées... disons qu'on ne fera pas confiance a un dragon (sans parler d'une créature magique) si elle travaille avec des êtres magiques sans obligation. Le gestalt... est plus accepté comme une contrainte dans le monde draconique, là où une coopération volontaire est plus vue comme de la traîtrise, un truc particulièrement anormal et pervers :). Par exemple, et c'est couillon, en cas de blessure un dragon copain pourrait refuser de soigner magiquement un membre magique du groupe, chose qu'il ferait normalement si c'était un gestalt. Idem pour des tatouages ou tout autre moyen de paiement magique ou pour toute autre demande d'information. Sauf évidemment chez les féeriques.
Mais dans ce cas, il pourrait être amusant d'avoir un harcèlement des féeriques... ils veulent tous se constituer un gestalt... alors si un groupe de créatures magiques existe et qu'il est libre... ça pourrait être drôle. "Bonjour, je vous apporte le petit déjeuner" "mais t'es qui toi, à 3 heures du mat ?", "un ami, je passais par là. ça vous dirais de toucher quelques objets ?"
De la même façon, en fonction de la mentalité de tes joueurs, en fonction de l'époque... si le bassin de mana n'a pas encore éclaté, les créatures magiques isolées progressent beaucoup beaucoup moins vite dans leur phase que celles en gestalt... si tu arrives à leur faire ressentir ça... ça pourrait être intéressant.
Puis ensuite, il y a les pouvoirs du gestalt... quasi inutilisables selon les règles... en revanche, tu peux utiliser celles que nous avons modifiées, cela donne quelques pouvoirs automatiquement et je trouve que ça donne plus de cohésion, si tu as des joueurs qui aiment "gratter" et qu'ils s'aperçoivent des avantages du gestalt.
Après il faut bien se rendre compte que normalement, en dehors des féériques et éventuellement des dorés, aucune famille ne fera confiance à un groupe d'êtres magiques solitaire. Et si en plus ce sont des guerriers et qu'ils zigouillent quelques dragons au passage... très vite on va leur envoyer du gros boeuf, voir du très gros beuf pour les éliminer. Il est hors de question qu'un groupe indépendant d'êtres magiques touche à du dragon, quelles qu'en soient les raisons, à tort à raison on s'en fout. S'ils avaient raison, on les remerciera, puis on leur tirera une balle dans la tête, juste pour l'exemple. Un dragon lié empêche cela, la faute, s'il y a faute, retombera sur lui (et éventuellement sa famille)... donc ça change toutes les interactions et amplifie l'intérêt du gestalt.
Alors tout ça, pour dire que normalement, à la base, il est quasiment impossible à un groupe qui n'est pas un gestalt de jouer. Le dragon n'a pas obligation à être le leader du groupe... ce qui effectivement se passe assez mal quand il essaye de s'imposer... mais c'est un tampon quasi obligatoire.
Après, effectivement, si tu joues déjà plus avancé dans le temps, avec beaucoup de créature magique, c'est plus compliqué... mais le monde draconique et ses avantages devrait tout de même resté fermé. Et en soit, les féériques sont sympas avec les EM... mais ils préfèrent les gestalts... et s'ils doivent faire le choix entre un gestalt et un groupe non affilié, le choix est vite fait.

Tout ça pour en revenir à ton idée de bar gris.
Au début c'est impossible, ou quasi impossible... il y a très très peu de mixité. Les seuls bars multiraciaux possibles sont féeriques... et encore, gestalt, êtres magiques et féériques... les autres dragons solitaires sont refusés. Je ne parle même pas des humains ou des techno (eux pour le coup zigouillage automatique)
Tu peux en revanche avoir des bars de dragon où le gestalt sera accepté (très très rare), et plus communément des bars n'acceptant que des dragons... le reste du gestalt restant à la porte. Ou même des bars de dragon qui refusent le dragon d'un gestalt... sale pervers...
Après avec le temps, un mélange devient plus possible et plus fréquent, mais toujours pas de techno, d'humain ou d'êtres divins (s'ils apparaissent). OU alors excessivement rare et bien planqué et là effectivement l'aval d'un dragon haut placé est impossible.

Les nouveaux-nés étant quasiment toujours acceptés par un bar avec des dragons. Acceptés mais mis à l'écart. Les nouveaux-nés sont craints, mais pas appréciés :)

Après pour moi, un bar tenu par des êtres magiques sans tutelle est quasiment impossible s'il accepte le mélange dragon et EM. S'il n'accepte que les EM, oui, mais pas le mélange... les dragons s'opposeraient à une telle possibilité de fuites, de traitrises et d'échanges. En soit pour tes joueurs ça pourrait être amusant, tu les laisses monter leur bar... puis ils reçoivent une descente de dragon qui leur demande des comptes et pour qui ils travaillent... quel est le dragon du gestalt... ce genre de chose.

Les seuls dragons pouvant psychologiquement donner leur aval pour un bar mixte, ainsi que leur protection seront wiesarek ou ancyte (féérique ou doré), chez les autres c'est quasi impossible... Après bien sûr, n'importe quel dragon pourrait ouvrir son bar (notamment une hydre, une wyvern particulièrement ouverte aux EM... une sorte de bar clandestin de combat libre :) ).

pour le côté magique sanctuaire.... oui, bien sûr, tu peux créer ta propre magie, j'aime bien l'idée, mais en fait, si tu regardes bien les règles, les technomanciens le font déjà :), pour des sorts de faibles puissance (encore que...), pas besoin d'avoir de morceau de dragon ou d'em... En l'occurrence dans la section bonus/téléchargement/aide du site, il y a technoscale.zip qui contient un fichier excel (xls) qui permet de faire des sorts d'alchimie (selon les règles) et en se basant sur les points de mana des sorts draconiques pour la puissance... ça fait longtemps que je ne l'ai pas utilisé... mais on s'aperçoit vite qu'on peut faire pas mal de trucs sans morceau de bestiole :). Là effectivement, un alchimiste ne faisant aucune préparation à base de créature, c'est possible (et sera plus accepté par les dragons, mais pas tellement plus, c'est trop dangereux). Et une cuisine, ça n'est finalement qu'un labo de fortune :). En gros, sans vouloir... ben en fait ton idée existe déjà :)... une sorte de magie naturelle, proche de l'alchimie mais sans bout de viande dedans :)

mais je te soumets une autre idée : l'utilisation du rituel d'osmose et du masque Architecture (voire jardin, si le lieu s'y prête).
On apprend au dragon le rituel d'osmose... et ensuite un grand père (wiesareck ou ancyte) ou deux ou trois proches parents... participent à l'enchantement du lieu. En liant les sorts alarme, confusion, paralysie, piège, protection, puanteur, vitesse.... ce qui reprend à peu près ta liste... après tu peux bien sûr t'amuser à rajouter des sortilèges de ton invention (ou par exemple une adaptation du sort Hallucination des Sorts familiaux propre aux féériques au masque architecture). Le dragon ne mettra qu'un point lors du rituel (la grosse charge reste à celle des autres), mais il pourra ensuite lancer les sortilèges par lui-même. Ainsi, le dragon pourra avoir son "bar magique"... et une tutelle protectrice.
En revanche, il faut un dragon... et si tes autres joueurs veulent absolument ce bar, il faudra qu'ils soient en gestalt, autrement ils seront totalement dépendant du dragon et absolument sans influence... ils n'auront jamais le titre de propriété :) ...
De plus, même féérique, aucune famille n'acceptera de filer un coup de main pour un truc du genre si au moins un dragon n'en fait pas partie.
Après tu parles d'Akasha ou Wenceslas... l'un est me semble-t-il la création d'un collaborateur (kitsune) qui a développé son propre monde sur une ligne assez différente de la notre... donc je n'ai pas trop de conseil là-dessus, je connais mal. Wenceslas... franchement, dans notre optique, il se fait le plus discret possible et se mélange le moins possible avec les autres dragons... donc

En soit, par exemple, dans lost girl... le patron du bar est l'équivalent d'un grand père, une des sommités du monde féérique... même s'il ne le clame pas sur les toits, tous ceux qui comptent le savent et se tiennent à carreau... ce n'est pas qu'une question d'équilibre entre la lumière et l'ombre.

hi, hi, en fait que tes joueurs essaient de monter un bar pourrait presque faire une campagne. D'abord on monte un bar... puis on vient nous dire de le fermer, qu'on respecte pas les clauses. Donc on se renseignent sur les clauses, ça papote avec les dragons... Ha ben oui, mais il n'y a pas de dragon dans le groupe... à ben oui, faut un gestalt... et on part à la recherche du gentil dragon... on trouve la perle rare qui se gestaltilise. Bon, maintenant, il faut soit suffisamment de puissance magique pour le faire nous-même soit demander de l'aide aux familles... oui, mais le dragon du gestalt, il n'est pas de la bonne famille... bon va falloir lécher les bottes de wiesarek ou ancyte pendant un certain temps...etc... etc.

Sachant que pendant la guerre... si wiesarek ou ancyte sont de tutelle... ben comme ils ont plus ou moins refuser de participer, avant de faire un massacre dans le bar... ça va se discuter... c'est un coup à les voir débarquer sur les lieux en gueulant comme des putois.... et en fait, ça fait souvent de ces lieux la base de départ de la résistance.

j'aime bien ton métier de mixologue :)

voilà, j'ai fait plus long que toi :)
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Avatar du membre
wizzer
Phase de la transformation
Messages : 218
Enregistré le : sam. 06 août 2005, 19:26
Localisation : Genève

Re: Hello, questions, idées, bref foutras. ;

Message par wizzer » dim. 22 nov. 2015, 23:17

Dans ma campagne non plus les joueurs ne s'entendent pas toujours. À tel point que l'un d'entre eux à décider de ne plus venir jouer parce qu'il ne s'entendait pas avec les autres. Ce n'est pas toujours facile.

De mon côté, les EM ont vite vu l'intérêt d'avoir un dragon parce qu'il a accès à beaucoup d'info qu'un humain normal n'obtiendrait jamais. Avec le temps, chacun a développé un réseau de contacts dans le monde magique mais au début, la seule source accessible était les autres dragons, et la plupart d'entre eux n'auraient jamais adressé la parole à un EM sans gestalt.

Dans ma campagne, j'ai posé un "bar gris" à Londres: l'Union Sacrée. À l'origine, il a été fondé par un père doré (riche et influent) pour servir de terrain de discussion neutre entre familles de dragons et il est devenu "gris" lorsque les dragons ont dû négocier lors d'un conflit avec les vampires et les trolls de la ville.
Le staff actuel compte des géants pour le service d'ordre et au moins un brownie à la cuisine. Je n'ai pas attribué à ce dernier de talents de mixologue mais, grâce à ses pouvoirs, il est capable de contenter tout le monde avec sa cuisine.
Il n'y a pas vraiment pour l'instant d'autres bars de ce genre dans mon monde de campagne. J'envisage cependant que d'autres aient pu copier le modèle depuis le retour de la mana, mais je ne pense pas qu'ils aient rencontré le même succès. (Ce qui fera peut-être l'objet d'un scénario.)

Répondre