Mon nouveau JdR : Scales Savage

C'est ici que vous posez toutes les questions que vous voulez et suivre une psychothérapie de groupe. Réservé aux maîtres.

Modérateurs : gg, Amaury

Répondre
Avatar du membre
Kézyr
Phase du frémissement
Messages : 3
Enregistré le : ven. 13 oct. 2017, 14:58

Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par Kézyr » mar. 17 oct. 2017, 22:22

Salut me revoilà déja!

Après avoir joué très souvent, au JdR médiévaux fantastiques, dont notre création Amra (encore lui), mon petit groupe de joueurs /maître de jeux, voulait du contemporain. J’ai donc ressorti Scales de mon tiroir (voir le début de mon histoire ici) et chercher " la suite " sur Internet… pour me retrouver dans un hôpital psychiatrique !!

Avec cette fois un petit groupe, je crée un Gestalt assez « ordinaire » : un dragon rouge, trois êtres magiques et j’essaye le A0 fenris. Malgré ce scénario fort intéressant, j’avais comme un arrière-goût de déception… Le système ne me plaisait définitivement plus. Pendant quelques mois, j’ai poursuivi mes investigations, sur votre site mais aussi un peu partout sur Internet, à la recherche d’une « solution ». Et je tombe presque par hasard sur : ce site

Donc une fois de plus, je m’arrange avec les règles, j’utilisé pour la première fois un jeu de rôle « générique » pour le système, c’est Savage Worlds, que j’ai adopté pour plusieurs raisons :
  • Je trouvais ; déjà à ses débuts ; que Scales avait un souci avec son unique D10. C’est plus fort que moi, quand je fais du jeu de rôle, j’ai besoin de lancer au moins deux dés, sinon je trouve ça frustrant.
  • Les pouvoirs du Gestalt et les sorts, était pour moi, trop simple et trop compliqué à la fois. Mais je n’ai pas vu de suite, les retouches du système faite par GG, dans Nature. Trop tard ! Je m’étais déjà lancé dans la campagne avec KEENING et quelques Sénart de l’écran.
  • Savage fait la part belle aux jeux de plateaux et figurines. Car chaque combat est mis en valeur par les figurines et le plateau aide à la mise en situation pour la tactique et la stratégie.
  • Le dragon du groupe à 2 gardes du corps et l’un de ces êtres magiques est un lord anglais, qui a les moyens de se payer des mercenaires. Tant mieux ! Savage gère très bien les alliés des PJs. J’ai donc 4 joueurs à table mais parfois jusqu’à 10 figurines alliées sur le plateau
  • Il y a même des jetons et des cartes de poker, dans ce système de jeux, pour pimenté l’action.
Bref, comme il est écrit en quatrième de couverture, Savage c’est … FAST, FUN & FURIOUS. Et surtout, cela nous plaît beaucoup ! Je n’étais pourtant pas partisan des jeux de rôle générique, car pour moi le système de règles d’un jeu représente un peu son âme, en quelque sorte. Je n’ai, par exemple, jamais réussi à me faire au système D20 pour Star Wars, que j’ai connu à ses débuts avec le système D6. Mais cette fois, en associant Savage et Scales, je maîtrise en quelque sorte un nouveau JdR.

Oui je sais, je me contredis parfois, j’entends d’ici vos penser, vos critiques : il n’est pas logique, la magie est très différente à Scales. C’est un peu vrai, mais après tout, je suis venu ici pour ça : suivre une thérapie à ce comportement bipolaire, pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer !
:fubar:

@Bientôt ! pour la description complète de mon groupe et les adaptations faites pour Savage/Scales.
Avant j'étais schizophrène... Maintenant nous allons mieux :dent_blanche12:

gg
Site Admin
Messages : 906
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par gg » mer. 18 oct. 2017, 01:04

bof... moi c'est l'inverse, j'aime bien avoir peu de dés.
En soit, le système de Scales à la base ne me plaisait pas beaucoup... d'où les quelques changements. Il était à la fois simple et compliqué et finalement peu intuitif... alors que ce n'était principalement qu'une histoire de présentation. Au moins avec le principe de carac+compétence vs seuil... ça simplifie les choses (avant le pire c'était la difficulté qui changeait en fonction du niveau du métier/hobby, je n'ai jamais pu m'y faire... la difficulté elle existe point, un mec bon aura plus de facilité c'est tout... mais elle ne devient pas facile parce que le mec est bon)... au moins des seuils de difficulté fixe, avec des bonus dus au niveau de compétence, c'est plus simple. En fait, le système est finalement un système générique assez basique carac+compétence+ dons vs seuil. Je trouve que Scales est assez proche des jeux dits "Narratifs" faisant la part belle à la méthode du "doigt mouillé". C'est assez marrant d'ailleurs, puisque sur ce même principe il me semble que les auteurs voulaient un système de jeu simple pour débutant... ce qui en fait le rend compliqué à masteriser, obligeant les masters à avoir une certaine aisance dans l'impro et ne pas avoir de règle pour tout gérer.

Je regarde en ce moment des rétro-clone de d&d... finalement c'est le même système (hormis les niveaux) sauf qu'au lieu d'utiliser caractéristique avec bonus... on utilise les bonus directement (comme finalement très majoritairement avec un retro clone)..., c'est très très proche dans la mécanique et dans l'esprit. Scales était un jeu narratif avant que le terme ne soit inventé... en avance sur son temps. Là, dans le lot, je regarde un Pathfinder... et je suis effrayé par la quantité astronomique de sous-règles, dons et tutti quanti qu'il faut gérer.

perso, les cartes et les jetons, je n'arrive pas à m'y faire... je suis un joueur de dés. J'ai aussi du mal à apprécier les "machins" d'héroïsme (le dé en plus, le coup d'éclat, le jeton, le tokken... ces trucs qui permettent aux joueurs de faire des actions d'éclats) qui permettent de se sortir ou créer des situations "exceptionnelle"... je préfère le bon vieux système du "ça merde... ben ça merde" ou "tu rames... ben utilise ta tête, plutôt que te dire que tu es un héros"... tout ça n'est qu'une question de goût.

En soit, pour moi, le plus gros point noir de Scales d'un point de vu système de jeu c'est la magie. Non pas que le système de magie en lui-même ne soit pas bien et original... mais plutôt que les dragons enfants ont très peu de point de Mana. Non seulement passer par les arts demande des efforts... mais en plus ne pas passer par les arts est vachement limité par l'absence de PM. D'où le fait de pouvoir plus facilement tirer sur les leys. J'ai déjà fait jouer des Pères... et franchement ce n'est pas la même chose... ça devient un jeu de super-héros avec des sorts qui fusent à tout va et plein de jolies lumières colorées partout. C'est assez drôle... en revanche il n'y a plus d'évolution... du one shot oui, mais jouer plusieurs années ainsi...

Le pire étant que comme les dragons évoluent très très peu en comparaison des EM, ils finissent un peu par ramer. Franchement, je trouve que le principe d'amélioration après avoir bouffé l'oeuf est un peu "léger"... qu'est-ce qu'on en a à foutre qu'ils gagnent 1 point tout les 25 ans (ou même tous les dix) et que dans deux cents ans ils soient l'équivalent d'un parent. Ils auraient pu filer au moins 5 points au lieu de ce misérable point :).
Leur seul avantage au fil du temps ne pourrait être que la magie que les EM n'ont pas... mais bon... 5 points ou 6... c'est faiblard. Ou alors il faudrait filer des réceptacles à tous les coins de rue... et faire de la compta... et ça ça m'emmerde. Scales est certes un jeu au background "low magic", mais là ils ont poussé le bouchon trop loin pour moi (j'étais un gros joueur de ADD faut dire), ça déséquilibre trop le jeu entre les dragons et les EM sur le long terme.

Perso, j'ai souvent été tenté de mettre les enfants à 15 en Mana, ou rajouter 5 ou 6 points par niveau du don magie draconique... en plus ça ferait bien le contre poids je trouve entre les dragons mages et les dragons physiques... et en fait, c'est ce qu'ils ont fait dans 'la vérité est ici' avec les plumes) ou effectivement adapter un autre système (simple). Mais bon, avec Amaury nous avons toujours eu la volonté de rester collés au max et être compatibles avec les règles de base et le background initial du jeu... quitte parfois à prendre des solutions "pas bancales" mais un peu tirées par les cheveux (les leys). Parfois je regrette de ne pas l'avoir fait... et puis parfois... nous avons choisi de garder la même base et faire évoluer le background pour "booster" les dragons de façon "logique" (encore que foutre en plus 5 ou 6 points de mana par niveau du don et une récup proportionnelle au niveau du don... ben ça me tente encore vachement... et ça ne change rien aux règles) :). (amaury si tu m'entends)

étant un fan des systèmes de jeu... ton adaptation pique ma curiosité (même si j'imagine assez bien le principe... connaissant un peu le système de S&W), J'ai les règles :) sur l'ordi en plus.

Je crois que malheureusement, il a manqué à ce jeu une seconde édition avec un retour des joueurs pour rendre la magie plus exploitable et faire un peu plus évoluer les dragons... c'est un peu le malheur, un bug se répercute sur les ventes qui entraîne une annulation au lieu d'avoir une amélioration.
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 30
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par Krocell » jeu. 19 oct. 2017, 20:21

Intéressant j'ai déjà eu de bons retours sur Savage (notamment une très bonne adaptation de nephilim). Pour ma part j'ai adapté un systeme roll and keep à la L5R avec un seul dé qui explose, carac + comp contre un seuil on garde carac meilleurs et les des restant donnent la qualité de la réussite (qr) ou de l'echec.

J'ai ajouté une carac de Controle mana qui sert pour la magie draconique (ctrl mana + niveau de sort, seuil en fonction du nombre de points de mana dépensés - et par tranche de 3 pts un dé lancé non gardé de plus pour représenter que plus tu depenses de mana plus c'est dur mais plus les effets sont chouettes). Si le nb de pts de mana dépensés est superieur a la comp de masque on fait un jet sinon reussite auto. Et pour donner un peu de souplesse les points de qr permettent de modeler le sort comme on veut plus ou moins de durée, une ou plusieurs cibles etc. (à preciser avant le lancé de dés).

Reduction du nombre des comp pour que tout loge en une page et ça roule c'est intuitif, souple (on peut jouer sur le seuil, sur la qr, sur le nombre de dés à lancer (en cas de blessure par ex). Ça tourne pas mal :)
Modifié en dernier par Krocell le sam. 21 oct. 2017, 08:17, modifié 1 fois.

gg
Site Admin
Messages : 906
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par gg » ven. 20 oct. 2017, 03:04

tu places où les dons ? ils ont quelle influence ?

en fait, cette histoire ça me donne presque une idée de scénar : un jour pouf... des dragons avec le don de magie draconique se mettent à pouvoir balancer une grosse quantité de mana... ça se répand comme une maladie... du moins statistiquement cela correspond à un schéma de propagation d'une grippe aviaire par exemple (point de départ, patient 0, mode de propagation, etc). D'où enquête, découverte du schéma de propagation, découverte du temps d'incubation, qui amène à la zone de départ, au patient 0, puis au pourquoi... et ça pourrait être amusant parce que tous les dragons qui n'ont pas de don magie draco feraient la gueule, essayeraient de ralentir la propagation... alors que les autres essayeraient au contraire de se faire contaminer... grosse pression sur les joueurs (qui forcément participeraient à l'enquête)... et hop ! pour ceux qui jouent depuis des années, un bon coût de boost (surtout si le dragon du gestalt cherche à en profiter) et en plus le dragon du groupe aurait un choix à faire en fonction de sa famille.
ET éventuellement même si on ne choisit pas d'en faire une règle optionnelle au départ de la création d'un perso, on pourrait introduire cette histoire assez vite si le dragon peut en profiter... histoire de de... et si jamais un master a un joueur qui hésite un peu à prendre un asiat ou un plume à cause du manque de "physique", suffirait de lui faire sous-entendre que sous peu... il y aura un cadeau.

en plus, c'est tout à fait possible, puisque les dragons ont un large potentiel inexploité et que parfois juste un petit coup de pouce permet de débloquer des choses.

perso, au moins comme ça les plumes et asiat seraient un peu plus intéressant.s.. bon les asiat avec leur famille ça aide, mais bon.. alors que les plûmes, physiquement c'est tout de même de grosses grosses brêles sans l'organisation des asiat. Certes le féerique est aussi une brêle... mais pour moi c'est surtout que dans un monde moderne avec le secret c'est un des plus puissants (pas par sa puissance bien sûr, mais par sa taille et ses capacités de discrétion).

et pour l'origine, ce ne sont pas les possibilités qui manquent :
- une brusque poussée de mana dans un coin (un phénomène qui a soit été suscité soit qui est le fruit du hasard), pouf un dragon qui trainait par là est infecté par une saloperie mutante.
- un technomancien qui a un peu trop fait joujou
- un abruti qui fait des expériences pour modifier les dragons (anaphi ! que faisais-tu dans le coin ?)... bon je dis anaphi presque par hasard, ça pourrait être un autre. Et son expérience lui échappe.
- un être magique qui a le don de révéler le potentiel caché de chacun... ses deux premières victimes seraient un plume et un asiat... leur potentiel secret magique étant concerné (bonjour, la chasse à la bestiole après)
- un machin qui part d'afrique avec les bestioles de Tsuhapa... les descendants des dinosaures.. il aurait pu enfin en tirer quelque chose....
- le celeste qui a merdé et un dragon a réussi à résister, en développant des capacités au lieu de devenir un de ses envoyés.
- un des arbres à mana de Quet... tu bouffes quelques feuilles après les avoir passées dans un mixer technomancien... et hop... putain la gueule qu'il va tirer si on apprend pour ses arbres et la course qui va s'ensuivre pour les récolter.

etc etc.
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Avatar du membre
Kézyr
Phase du frémissement
Messages : 3
Enregistré le : ven. 13 oct. 2017, 14:58

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par Kézyr » ven. 20 oct. 2017, 18:46

Coucou me revoilà !

Avant de vous décrire mon groupe et les adaptations de Savage pour Scales. Une petite chose à mettre au point : je ne suis surtout pas venu sur ce site, pour vous convertir tous à Savage ! Je ne vous dirai jamais, de laisser tomber votre système de jeux et d’utiliser celui que j’ai choisi ! C’est un choix personnel, que j’ai fait à un moment T. Si j’avais vu plutôt les adaptations du système faite par GG, je n’aurais peut-être pas essayé Savage pour Scales, mais maintenant les jeux sont faits ! Je ne vais pas demander à mes joueurs, de reprendre un autre système (que certains ont déjà connu, mais avec des modifications).
À la rigueur, je vous aurais peut-être converti pour utiliser ce JdR générique pour un autre background (un monde que vous avez inventé, ou un système qui ne vous convient pas), car il a l’avantage d’être modulable avec des règles simples à appréhender et à modifier pour un monde qui vous intéresse. Et ce n’est déjà pas si mal.

Revenons à nos moutons… euh dragons ! Présentation donc des acteurs principaux, qui ont été créent dans un premier temps, je vous le rappelle, avec les règles de base de Scales de façon classique (caractéristiques , métier + hobbies):
  • Juliano Bertolani : Dragon rouge de naissance et banquiers italiens de carrière, ce n’est pas un rebelle, il est d’ailleurs très proche de sa mère qui possède quelque banque en Italie, ils partagent ensemble leurs hobbies : la collection d’antiquités et de réceptacles et alimente bien évidemment la collection du Grand Dragon rouge. Une petite vie dans le luxe, pépère en somme, qui sera troublé par le scénario Fenris qui amènera avec lui un Gestal, (taille 8, puissance 8 ) un petit drakkar en guise de pots de fleurs pour un bonsaï bien particulier et son lot d’êtres magiques à en devenir que voici…
  • Marius M 'Boma : militaire français, qui est devenu mécano par la suite, avec comme hobbies le full contact. C’est un grand black avec une coupe iroquoise (inspiration : Barracuda dans le film l’agence tous risque) sa caractéristique principale étend bien sur la force, car c’est un homme borné qui s’est élevé seul, dans des rues peu fréquentables de Paris.
  • Donovan Bell : sportifs professionnel, cet Irlandais pratique le MMA à haut niveau. Mais à ses heures perdues et quand ces primes le lui permettent, il aime collectionner les armes blanches plus ou moins anciennes. Malgré sa carrière c’est un homme réfléchi et observateur.
  • Un autre homme les a suivis dans cette quête mais ils ont perdu sa trace (le joueur n’a pas accroché)
Je vous laisse la fiche personnage pour Scales "1° édition" que j’utilisais à l’époque, sous deux formats Word et PDF, peut-être vous intéressera-t-elle et si elle a besoin de correction ou d’amélioration, faite-moi signe.

Avant que je me décide pour Savage je persuade un autre joueur/maître de jeux de rejoint le groupe. Il créait :
  • Sir Alexander Visham : quand ce Lord anglais ne s’occupe pas de son domaine, il mène une double vie, de trafiquants d’objets d’art, grâce à des mercenaires grassement payés. Il a connu ses militaires pendant une courte carrière dans les commandos envoyés dans des pays sous-développés. Je lui ai signalé que déjà à l’époque, ils se faisaient parfois subtiliser des antiquités (en fait des réceptacles) par des hommes étranges et/ou peu scrupuleux (des dragons, des êtres magiques, des technomanciens … etc).
Ce dernier personnage à peine créée, je change mon fusil d’épaule et je demande à tous les joueurs de convertir leurs personnages. Je les laisse libre de choisir leurs compétences en gardant à l’esprit leur métier et leurs hobbies, à part ça il crée leurs persos comme dans les règles de base pour Savage Word. Pour le dragon je m’adapte, il reçoit trois points de caractéristiques supplémentaires mais cinq points de compétence en moins. Plus quelques modifications pour ses pouvoirs et la magie (il est le seul, pour l’instant, à posséder le don Arcane et 10PP).
Car en plus je modifie un peu le background et estime que la plupart des dragons ; à parts quelques rebelles et encore ; ont été initié à la magie, ils possèdent donc tous, au moins 2 sorts et le moyen de les masquer. Bien évidemment je garde à l’esprit que les dragons féeriques et les serpents à plumes seront encore plus gâtés avec la magie.

Je leur fournis donc une nouvelle feuille de personnage pour Scales/Savage concocté par mes soins, que voici.

Nous voilà partis pour un nouveau scénario A0 KEENING qui suit malgré tout le précédent A0 Fenris…
Oui oui, vous avait bien lu ! Et vous n’avez peut-être pas fait attention dans les messages précédents, les joueurs ont vécu 2 A0 !! Et dans KEENING ils reçoivent le « torque gestalt de l’éphémère ». Ayant changé de système de jeux, j’avais besoin de repartir sur de bonnes bases, mais ne voulait pas léser en points d’expériences, les joueurs qui avaient déjà participé au premier scénario (les deux premiers cités plus hauts ayant d’ailleurs déjà joué à Scales avec le double gestalt). Les voilà donc réunis autour d’un Gestalt (: le torque) et un « artefact » (: le bonsaï dans un drakkar) ; qui sont étrangement reliés magiquement entre eux.
Dans un premier temps, Juliano le dragon italien est reparti chez lui en possession du bonsaï, pensant que c’était le Gestalt et que les êtres magiques allaient se rapprocher de lui, suite au manque qu’allait leur procurer l’absence du Gestalt. Sir Alexander reparti aussi chez lui en Angleterre avec le torque, une belle antiquité (un simple réceptacle pour le dragon). Dans les scénarios qui suivirent ils comprirent leurs erreurs, ils remarquèrent même, que certains réceptacles gagnaient quelques points de mana en se rapprochant de « l’artefact ». :?

Encore maintenant ils ne savent pas exactement ce qui se passe avec ses deux objets magiques… la vérité la voici : le torque est bien leur Gestalt et le drakkar un réceptacle d’une puissance de 8 , c’est le bonsaï qui fait la liaison entre les 2 OMs et qui est très particulier! Même Wiesärek, qu’ils ont croisé dans KEENING, n’a pu l’identifier :?: :« 8 points de mana, cela ne doit pas être très important ». Il n’y a que Quetzalcóatl qui connaît cet arbre. Neuf pouces se sont « égarés » en dehors de son verger personnel. Il a l’incroyable faculté de recharger les réceptacles qui ne sont pas à leur maximum…

Comment ??!! Quoi??!! :ugeek:
Tous les réceptacles ne sont pas leur maximum ? À quelle proportion ?
Les Récolteurs ne les ont pas chargés au maximum ? Ou, ils ont perdu un peu de leur puissance ?
Qui a la capacité de prendre une partie de la mana dans un réceptacle, sans le briser ?
Les objets qui ont subi les rituels fractionnés (Lien Primitif, Griffe Primitive, Lien Minéral et Lame Minérale) sont-ils concernés ? Deviennent-ils des réceptacles à part entière ?
>> Voilà pourquoi je suis ici ! Voilà le genre de question qui me taraude ! Je suis comme ça, j’invente des trucs dont je ne connais pas tout de suite la réponse^^
Et ce n’est qu’un début ! Vous n’avez qu’un aperçu des folies…euh des questions, qui se promènent dans ma tête !

@Bientôt
Avant j'étais schizophrène... Maintenant nous allons mieux :dent_blanche12:

Krocell
Phase de la connaissance
Messages : 30
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015, 20:17

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par Krocell » sam. 21 oct. 2017, 08:38

gg a écrit :
ven. 20 oct. 2017, 03:04
tu places où les dons ? ils ont quelle influence ?

en fait, cette histoire ça me donne presque une idée de scénar :
Qu'est-ce que tu appelles les dons? Les pouvoirs des EM?

C'est une bonne idée (presque de campagne même !!) j'avais inséré un truc comme ça dans ma campagne Magna veritas les Pj escortaient en Afrique un Pnj et au fur et a mesure de leur periple ils se rendent compte qu'un sale virus degueulasse tue de plus en plus de population et les poursuit. En fait c'est le Pnj qui est vecteur et le virus ne touche que les humains.

La il y aurait beaucoup plus d'implications pour le groupe et le monde, je vais travailler sur les pistes que tu viens de donner :)

Pas de souci Kézir ! Pour tout dire je voulais un systeme d10 (Fdp en Pj) pour le clin d'oeil au systeme de jeu original - et parce que j'ai crée un système de jeu pour nephilim qui se rapproche de celui que j'ai présenté et je voulais le beta tester :clap: - mais c'est bon à savoir que tu as adapté les règles de S.W (tu as un doc de prêt là dessus?).

Ton pitch initial est plein de promesses. Pas du tout ma façon de faire (peu d'éléments hors norme au début du jeu, des scenars pour faire découvrir tel ou tel point important de l'univers pour qu'ils se l'approprient et prennent leur reperes et contacts et apres 6/7 scenars on lance les situations exceptionnelles - et le coup du double gt mes joueurs pourraient très bien le rencontrer :P ) mais tu as deja une base scenaristique sympa !
Fichiers joints
image.png
image.png

Avatar du membre
Argan Argar
Phase du frémissement
Messages : 8
Enregistré le : sam. 04 févr. 2017, 16:39

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par Argan Argar » sam. 21 oct. 2017, 18:18

Très très interressant tout cela, J'ai perdu 40% de mes joueurs (arg!) pour d'autres raisons que le jdr (ouf!). Et comme les autres joueurs apprécie le système Savage je vais suivre ton adaptation de près, curieux que je suis.

Merci d'avance pour tout le taf!

gg
Site Admin
Messages : 906
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par gg » dim. 22 oct. 2017, 18:13

pas de problème : j'aime bien le système qu'on utilise à scale... pas beaucoup de dé j'adore. ET puis bon, ça fait vingt qu'on tourne avec sans souci... ce n'est pas maintenant qu'on va le changer :). Mais je constate qu'on a tous plus ou moins modifié la magie, rendue un peu plus facile...
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Avatar du membre
Torquemada
Phase de la transformation
Messages : 208
Enregistré le : lun. 26 avr. 2004, 12:00

Re: Mon nouveau JdR : Scales Savage

Message par Torquemada » lun. 22 janv. 2018, 21:26

En beta test de SaWo je suis intéressé par tes retours et éventuels suppléments.
"Building & Humans : c'est un jeu ou tu joue des êtres sans pouvoirs dans un monde industrialisé. C'est dingue ce qu'on peut faire sans pouvoirs magiques !"

Un Dragon Rôliste Anonyme

Répondre