Un nouveau rituel

C'est ici que vous posez toutes les questions que vous voulez et suivre une psychothérapie de groupe. Réservé aux maîtres.

Modérateurs : gg, Amaury

Répondre
Avatar du membre
wizzer
Phase de la transformation
Messages : 221
Enregistré le : sam. 06 août 2005, 19:26
Localisation : Genève

Un nouveau rituel

Message par wizzer » ven. 06 nov. 2015, 22:42

Je voulais vous soumettre une idée de nouveau rituel magique pour Scales. Je l'ai intitulé lien de Wiesärek.

Ce rituel récemment développé par les féerique est encore un secret même au sein de cette famille, mais les dragons découvriront tôt ou tard le pot aux roses en y étant confronté.
Par le biais de ce rituel, le dragon (ou l'éventuel EM magicien) peut faire d'un membre de son gestalt le bénéficiaire d'un sort qu'il lance par le biais d'un masque physique. Par exemple, le dragon lance un sort de puissance(couture) dont le bénéficiaire est le géant du gestalt ou alors, plus intéressant, un sort de séduction(peinture) qui fait apparaître l'elfe du groupe comme fort sympathique à sa cible.
Par contre, même si un autre membre du gestalt peut faire de la magie, seul le créateur de l'objet peut dépenser sa mana pour activer l'effet. (Sauf en combinant ce rituel avec celui d'osmose, bien sûr.)
Ce rituel coûte 5 points de mana au moment de la création du masque, ne peut être utilisé qu'avec un masque physique (exit chant, danse, etc) et ne peut bénéficier qu'à un membre de son propre gestalt. Par ailleurs, il implique un échange mutuel de fluides corporels (une simple goutte de sang de chaque participant fait l'affaire), ce qui demande au moins un tour (bien que rien n'interdise de prendre plus de temps en fonction des fluides :shock: ).

Par ailleurs, je me demandais s'il serait pertinent de rendre ce rituel évolutif: avec l'expérience, il deviendrait possible de lier plusieurs autres membres de son gestalt à un même objet: deux à partir de +2 et trois à +4. Chaque membre supplémentaire augmentant la difficulté du rituel de 2 (et éventuellement son coût?).
Par exemple, un dragon possédant ce rituel à +2 pourrait ainsi créer un vêtement avec souplesse(couture) et, en fonction de la situation, en faire bénéficier, le bourrin du groupe, le furtif ou lui-même.

Qu'en pensez-vous? Coût, effets, options, etc...

gg
Site Admin
Messages : 922
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Un nouveau rituel

Message par gg » sam. 07 nov. 2015, 03:05

je suis un peu réticent... pas tellement sur l'idée d'avoir un système magique permettant de faire bénéficier le gestalt des sorts du dragon.. plus sur la méthode.
Ce que je comprends de ta description me semble ne concerner que les masques dont le porteur/créateur bénéficie avec un support physique... (si je ne me trompe pas : broderie, calligraphie, couture, dessin, gravure, joaillerie, littérature, tissage et tannerie je suppose) peuvent être remplacés par le maquillage, la coiffure, ou le tatouage et éventuellement armurerie (dans ce cas c'est un peu ambigu puisqu'il n'est pas précisé dans les règles que le porteur doit être le lanceur).
De la même façon un peu ambiguë (pour le coup, en fonction des jours je me demande si c'est faisable ou pas)... pour les sorts agissant uniquement sur le porteur et n'ayant pas de durée... du moins uniquement liée au masque (puissance, souplesse, armure)... et ceux ayant une durée propre, au moment du lancement du sort le porteur doit être le créateur... soit... mais ensuite peut-il être le seul bénéficiaire... le sort est-il lié au lanceur et à l'objet ou seulement à l'objet ? par exemple pour camouflage et invisibilité... dans la description : le porteur du vêtement (ou le vêtement) bénéficie du sort... en soit, il suffit qu'une fois le sortilège activé, le lanceur file ses fringues à quelqu'un d'autre pour qu'il en bénéficie... (bon, j'admets, je me pose la question depuis longtemps.. et comme j'ai été trop peu master pour me forcer à avoir une réponse... et je ne sais même pas comment Amaury gère le truc, notre dragon ne se penchant pas vraiment sur ce type de masque)

bon, sorti de ces ambiguités et du remplacement par d'autres sorts... ça revient à dire que le dragon est capable de transférer son statut de porteur à un membre de son gestalt.... très bien... seulement à partir du moment où c'est lié au gestalt personnellement plutôt que lier le nombre de profiteur au niveau du mage je lierais plutôt ça à la puissance du gestalt... éventuellement en jouant sur le nombre de membre et la distance nécessaire (pour le coup, je ne suis pas fan du tout de l'échange des fluides :) )... en gros faible puissance, un seul membre et contact de l'objet, du lanceur et du porteur, moyenne, deux et dans les cinq mètres, etc... le niveau du mage compensant l'éventuel malus dû à plusieurs bénéficiaires.
Et pas trop pour rajouter du cout... les pauvres enfants dragons étant déjà bien faiblards de ce côté




ps ;ben merde, je viens de m'apercevoir que j'ai oublié la description de la tannerie dans la compil... et je ne retrouve pas Magie dans mon bordel... si quelqu'un pouvait me filer la description de tannerie.. d'ailleurs pour le coup, il est aussi manquant au pdf magie téléchargeable.
reps: vous emmerdez pas, j'ai retrouvé magie (au lieu d'être sur l'étagère prévue, il était tombé derrière)
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Avatar du membre
wizzer
Phase de la transformation
Messages : 221
Enregistré le : sam. 06 août 2005, 19:26
Localisation : Genève

Re: Un nouveau rituel

Message par wizzer » mar. 10 nov. 2015, 16:52

Visiblement, un des soucis, c'est l'interprétation de la description du sortilège ou du masque.
Par exemple, peut-on faire un vêtement pour quelqu'un d'autre? Ma lecture du texte me pousse à répondre par la négative car le masque précise que le porteur doit être le couturier.
Scales, livre de base a écrit :Par la suite, le pouvoir magique pourra être déclenché par son porteur (qui doit obligatoirement être celui qui
a conçu l’objet
) en jetant à nouveau le sort et en dépensant normalement les points de Mana adéquats (l’effet et son déclenchement sont simultanés).
Vient ensuite la question de la durée de l'effet. Le sort dure-t-il vraiment 1d10 mois en continu, et ce même si quelqu'un d'autre enfile le vêtement? Bonne question. J'y réfléchis encore, même si, par nature, je tends vers une réponse suisse: non mais oui... (J'y reviendrai.)

Quant au choix du rituel, c'est parce que, pour moi, il s'agit plus d'un truc lié à la magie qu'au gestalt. Et toutes les subtilités en matière de magie sont des rituels.
Je limite aussi au gestalt pour deux raisons: primo, booster la cohésion du groupe et, deuxio, parce que, d'un point de vue karmique, les essences des membres d'un gestalt sont déjà liées. Il est donc plus simple de faire croire au sort que l'un est un extension l'autre... (On peut alors imaginer une version plus balaise permettant de remplacer le lanceur par n'importe qui.)

gg
Site Admin
Messages : 922
Enregistré le : sam. 15 févr. 2003, 19:00

Re: Un nouveau rituel

Message par gg » mar. 10 nov. 2015, 22:49

ben pour moi et selon les règles, les sorts qui n'ont pas de durée... par exemple puissance, souplesse et armure... ben ça dure le temps du masque.... après effectivement quand le sort a une durée... ben le sort a une durée.

quant au porteur/déclencheur/concepteur... certes, au moment du déclenchement... mais quid ensuite ? Par exemple, si tu prends l'écran avec le résumé et l'aire d'effet du masque tu as porteur (coiffure, maquillage et tatouage) et objet (et même "vêtement" pour couture)... dans ce cas là, j'ai tendance à aimer le fait que ce soit le vêtement qui porte sur lui la magie "active" (le sortilège) et que la magie "passive" (le masque) soit liée au concepteur.

en soit, de prime abord, sans vouloir tordre un peu les règles, je suis d'accord sur l'idée que seul le porteur/déclencheur bénéficie du sortilège puisqu'au lancement du sortilège la cible est le porteur... donc forcément, comme au déclenchement du sort le vêtement doit être porté par le concepteur...

... mais je trouve intéressant ce principe de pouvoir fabriquer un "objet magique" qu'on puisse filer à quelqu'un... sachant que de toute façon c'est temporaire et que ça nécessite de revoir "le déclencheur/concepteur" pour réactiver le sort. Comme pour ton sortilège, je trouvais ça intéressant notamment pour le dragon d'un gestalt, histoire qu'il puisse fournir un peu d'équipement magique à son groupe. En fait, on est sur le même principe, que le dragon puisse faire profiter de ses dons les autres. Toi par un sortilège, moi par une "lecture alambiquée" des règles. :)

Je trouvais intéressant cet apport d'un dragon magicien au gestalt, autrement vu la difficulté d'utilisation de la magie, il n'apporte quasiment rien à son gestalt (du moins pas plus qu'un autre être magique)... tant qu'à faire autant prendre un gros latteur qui lui apporte au moins ses muscles. Au moins comme ça, quand tu t'attaques à un gestalt avec un dragon asiatique... ben tu peux t'attendre à ce que les membres soient protégés ou renforcés magiquement (autrement que par tatouage)... autrement en dehors de la magie individuelle propre au dragon qui ne lui sert qu'à lui-même... ben le dragon on s'en tape un peu (à part guérison évidemment).
Perso, et en tant que joueur, à part pour Guérison, notre gestalt s'en tape complètement de ses capacités de sortilège au dragon. Je suis incapable de dire quels sorts il utilise. Alors que si on pouvait "transmettre", je crois que je m'intéresserais vachement plus au fait qu'il apprenne la couture, la tannerie, le tissage ou autres conneries (même si en tant que gremlins et tatoué sévèrement, au niveau armure je me débrouille). De même on s'en fout un peu des Réceptacles... la magie n'est utile quasiment qu'au dragon. Alors qu' un jour s'il choppe de quoi lancer couture+armure... et qu'il puisse m'en faire bénéficier... je suis totalement pour. Autrement, ben si c'est juste pour se faire ses fringues, c'est bien... mais bon, c'est un peu son affaire.

De même, en utilisant ce principe, demander la conception d'un "vêtement magique" n'est pas pareil quand on la demande à un plume ou à un asiat... jichin quand il condescend à filer un vêtement magique... ben on sait que ça dure :) puisque de base il ne peut pas descendre en-dessous de 8 sur 1d10.

Après ce principe ne prend véritablement sa puissance qu'avec les sorts dont la durée est celle du masque (puissance, souplesse, armure), les autres ont des durées plutôt courtes et nécessiteraient un va et vient permanent entre le porteur et le déclencheur pour réactiver à chaque fois le sortilège (en soit ça pourrait être drôle).

En fait, c'est un peu ça qui me gêne pour te donner mon avis sur le sortilège, je considère que ça devrait déjà exister dans les règles. Donc je suis plus pour une modification de règle (ou lecture un peu différente :) ) que pour la création d'un sortilège.... :). En soit, je serais pour que la cible du sort soit effectivement le porteur, mais que le déclencheur/concepteur ne doit pas obligatoirement être le porteur, il suffirait qu'il soit en contact avec le porteur et l'objet. Comme ça, pas de prêt d'objet. Disons que lors de l'activation du masque (donc masque plus sort), le porteur serait le concepteur/déclencheur... mais lors du jet suivant qui est l'activation effective du sort, le porteur pourrait être différent. Et qu'en suite, à chaque fois qu'on veut réactiver le sort, c'est le même truc, le déclencheur doit toucher le porteur et l'objet.
En soit, si on limite ça au gestalt, on pourrait presque dire que dès que le gestalt est crée, les masques ne font pas vraiment la différence en les membres et le dragon... (et en soit, ça pourrait être amusant que les créatures magique ayant du mana puissent piquer les fringues du dragon et lancer les sorts à sa place... de toute façon, elles sont tellement peu nombreuses)

Si par un sortilège, je le rendrai extrêmement facile, à un coût de 1 point... effectivement ça ne fonctionnerait qu'au sein du gestalt (puisqu'ils partagent une "même nature"), et selon le même principe que précédemment en fait, ça "transfèrerait sa qualité de "porteur" à un autre membre du gestalt lors de l'activation du sort (et pas du masque). Ou une autre version un peu plus chère. cf exemple.

exemple : couture... le dragon fait une veste avec armure. Elle lui va, il la porte,... etc. Un membre de son gestalt souhaite pour une raison ou l'autre porter cette veste... le dragon lui passe... lance le machin de wiezareck, pour un point, puis relance armure... la veste grâce au lien croit que le porteur est le membre du gestalt, donc elle active armure... en revanche, la durée du masque ne change pas par rapport à l'époque où le dragon l'avait créée, c'était une durée de deux mois, il fait le prêt de veste, un mois plus tard, ben le sort reste actif encore 1 mois.
Idem pour invisibilité, le dragon file sa veste, lance le lien, lance invisibilité, le membre pourra être invisible une heure.
Si le dragon récupère le vêtement, il lui suffit de lancer le sort, puisque le masque est lié à lui.
En gros dans cette version, on trompe le masque.

exemple d'une autre version : on lie le masque à quelqu'un d'autre. Le dragon fabrique la veste, mais lors de la création du masque, le porteur est le copain. Le dragon lance son lien de wies, puis lance le masque+sort pour activer le masque. Donc le masque est lié au porteur, malgré tout le dragon doit toujours être là pour activer le sort... mais plus besoin de lancer le lien de wies puisqu'il n'y a pas "tromperie" du masque. Auquel cas, comme on lance le masque qu'une fois, on peut augmenter le coût en mana du lien.
En revanche, ça ne sert à rien au dragon de récupérer la veste, le masque étant lié au premier porteur et uniquement à lui. (en fait, je m'aperçois que c'est ta version +/-)

ou alors, on peut faire une variante du premier exemple, si le dragon passe plusieurs objets à son copain... le lien de wes transfère "l'aura de concepteur/lanceur" au copain. Donc lancer une seule fois le lien suffit pour permettre de lancer les sorts sur les différents objets qu'il a filé à son pote... pas besoin de lancer le lien individuellement pour chaque sort qu'on veut activer.

après le niveau du sort, effectivement, pourquoi pas un membre supplémentaire à chaque niveau... comme ça à +4, ça touche 5 membres du gestalt (rarement les joueurs seront supérieurs à 6 en fait) et qu'on démarre à 0 et (0 égal déjà un autre membre, donc +1 égal deux membres...).

bon j'arrête là pour l'instant, faut que ça cogite. Le seul truc, je trouve qu'il faut que ce soit facilement faisable... la difficulté de la magie dans Scale me gave de plus en plus. Si je devais un jour remasteriser une nouvelle équipe, je crois que je filerais direct entre 10 et 15 points de mana aux enfants (ou alors je filerais la ponction sur les leys lines de base, ça ça pourrait être drôle...) et fabriquer des trucs magiques pour les autres de base soit par l'intermédiaire du gestalt, soit par un sort... soit même éventuellement avec les deux (un sort pour faire bénéficier un étranger, rien pour le gestalt)
Mais si tu as une idée précise, n'hésite pas.
Perso, moi en tant que master, je pense que j'irais vers une version plus "gestalienne" et modif de règle... mais je ne masterise plus. Donc...
ceci est un jeu, en aucun cas la réalité. Je précise, on ne sait jamais :lol:

Répondre